En train de lire
Médicaments et grossesse : des nouveaux pictogrammes « femme enceinte » pour alerter des risques !

Médicaments et grossesse : des nouveaux pictogrammes « femme enceinte » pour alerter des risques !

C’est officiel : dès le 17 octobre, 60% des boîtes de médicaments arboreront un pictogramme représentant une femme enceinte pour informer les patientes sur les risques potentiels des médicaments pour le fœtus et l’embryon. Plusieurs pictogrammes différents sont prévus. Mais à quoi servent-ils et à quoi ressemblent-ils ? Décryptage.

Le pictogramme représentant une femme enceinte sur les boîtes de médicaments, à quoi sert-il ?

Le pictogramme représentant une femme enceinte barrée est déjà utilisé depuis plusieurs années. On le trouve sur les paquets de cigarettes mais aussi sur les bouteilles de boissons contenant de l’alcool. Cette signalétique est utilisée pour informer les femmes que la consommation d’alcool ou de cigarettes nuit gravement à la santé de leur enfant. Désormais, les médicaments sont concernés.

Pourquoi ces pictogrammes sur les boîtes de médicaments ?

On connaît de plus en plus précisément les effets de médicaments sur l’organisme de la femme enceinte. (On peut d’ailleurs en savoir plus ici https://lecrat.fr/). Deux types de médicaments doivent ainsi être évités le plus possible : les médicaments tératogènes, qui peuvent avoir des effets malformatifs sur l’embryon et les médicaments foeto-toxiques qui peuvent porter atteinte au développement du fœtus. L’ajout de ces pictogrammes sur les boîtes de médicaments fait également suite à une forte demande d’associations de patients qui ont été exposés aux effets secondaires des médicaments pendant la grossesse.

Quels sont les différents pictogrammes présents sur les boîtes de médicaments liés à la femme enceinte ?

Concrètement ce n’est pas un, mais trois pictogrammes différents représentant une femme enceinte qui existeront. Le premier sera de forme ronde et signifiera une interdiction formelle d’utiliser le médicament en question. Ce pictogramme sera apposé sur tous les médicaments qui présentent un risque avéré pour la grossesse. Le deuxième, de forme triangulaire, désignera un danger. Il sera présent sur les boîtes de médicaments qui présentent un danger et qui doivent être évités autant que possible sauf s’il n’existe aucune alternative thérapeutique à ce dernier. Enfin, un troisième type de pictogramme, de forme triangulaire lui aussi, concernera les femmes en âge de procréer et les adolescentes sans contraception pour signifier que le médicament est néfaste en cas de conception. Ces pictogrammes s’ajouteront désormais aux deux autres déjà existants : ceux qui informent des risques de somnolence au volant et ceux informant des risques de photosensibilisation.


Voir Aussi
habiller les bébés-papas-neuf mois

Et concrètement, cela change quoi pour la femme enceinte ?

Ces pictogrammes vont permettre d’éviter de consommer un médicament pendant la grossesse potentiellement toxique quand il est pris en automédication. Cela permettra de connaître tout de suite si une spécialité médicale ne doit pas être prise quand on est enceinte. Dans tous les cas, il ne faut jamais interrompre un traitement médicamenteux sans l’avis du médecin.


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire