Placenta

Qu’est-ce que le placenta ?

Le placenta est un organe formĂ© par l’accolement de membranes d’origine maternelle et fƓtale (trophoblaste), irriguĂ©es par des vaisseaux. Il se structure pendant les cinq premiers mois de la grossesse, puis continue Ă  grandir mais sans rien modifier Ă  sa structure. Il sera expulsĂ© naturellement environ une demi-heure aprĂšs la naissance et, dans certaines cultures (mais pas en France, oĂč le placenta est considĂ©rĂ© comme un dĂ©chet hospitalier et incinĂ©rĂ©), il donne lieu Ă  des rituels tels que l’enfouissement dans le jardin, parfois la consommation du placenta sous forme de smoothie ou encore le conditionnement en gĂ©lules pour bĂ©nĂ©ficier de supposĂ©es vertus bĂ©nĂ©fiques. Quand le terme de la grossesse est dĂ©passĂ©, le placenta devient moins fonctionnel et le foetus est alors moins bien nourri et oxygĂ©nĂ©. D’oĂč la nĂ©cessitĂ© d’un dĂ©clenchement.

Pourquoi le placenta est-il important ?

Le placenta est essentiel durant votre grossesse puisqu’il sert de plate-forme d’échanges entre la mĂšre et le bĂ©bĂ©, secrĂšte des hormones et protĂšge le fƓtus. Le placenta remplace le tube digestif et les poumons du futur bĂ©bĂ©, qui sont encore immatures. Les nutriments (sucres, minĂ©raux) ou certaines hormones sont reçus par le bĂ©bĂ© par l’intermĂ©diaire du placenta. Il laisse passer les virus jusqu’au 5e mois, c’est pourquoi certaines pathologies qui peuvent causer des malformations foetales sont Ă  prĂ©venir. Certains mĂ©dicaments, ou certaines substances nocives comme le tabac ou l’alcool, peuvent aussi passer la barriĂšre placentaire et avoir un effet dĂ©lĂ©tĂšre. Mais heureusement beaucoup de maladies peuvent ĂȘtre Ă©vitĂ©es grĂące aux anticorps de la mĂšre que le placenta laisse passer Ă©galement, anticorps qui seront actifs jusqu’à 6 mois aprĂšs la naissance. AprĂšs le 5e mois, le foetus est capable de fabriquer ses propres anticorps. Le placenta a aussi une fonction essentielle de protection contre beaucoup de bactĂ©ries.

En savoir plus sur le placenta

Parfois, le placenta peut engendrer des complications : c’est le cas lorsqu’il est placĂ© trop bas (placenta praevia) par exemple. Dans ce cas, il gĂȘne l’ouverture du col de l’utĂ©rus, et peut mĂȘme, dans des cas extrĂȘmes, provoquer des saignements Ă  la moindre contraction au cours du troisiĂšme trimestre. GrĂące Ă  l’échographie, le placenta praevia peut ĂȘtre dĂ©pistĂ© trĂšs tĂŽt, dĂšs le dĂ©but du second trimestre. L’accouchement par voie basse est impossible donc une cĂ©sarienne s’impose, souvent deux Ă  trois semaines avant le terme. Lorsque le placenta est situĂ© Ă  l’orifice interne du col (placenta prĂŠvia marginal), l’accouchement par les voies naturelles est possible, sous surveillance renforcĂ©e.

Autre complication, le dĂ©collement du placenta (hĂ©matome rĂ©troplacentaire) pendant la grossesse. Souvent cause de fausse couche, c’est une urgence obstĂ©tricale et lorsque la date de l’accouchement approche, une cĂ©sarienne est dĂ©cidĂ©e.


Enfin, le placenta accreta dĂ©finit une insertion du placenta dans la couche musculeuse interne de la paroi utĂ©rine dite myomĂštre. C’est une pathologie grave qui peut prĂ©senter des complications obstĂ©tricales trĂšs sĂ©rieuses (hĂ©morragie du post-partum). On retrouve souvent le placenta accreta en cas de placenta insĂ©rĂ© bas sur une cicatrice de cĂ©sarienne ou dans le cas de grossesses rĂ©pĂ©tĂ©es ou encore si la femme a subi plusieurs curetages.

Un peu de lecture sur le placenta

Accouchement : comment se passe l’expulsion du placenta ?

Que risque-t-on en cas d’hĂ©matome rĂ©tro-placentaire ?


À lire absolument