Mère porteuse

Qu’est-ce qu’une mère porteuse ?

Une mère porteuse est une femme qui porte un enfant pour quelqu’un d’autre, le plus souvent, un couple infertile. Lorsque les parents décident d’avoir recours à une Gestation Pour Autrui (GPA), cette femme reçoit volontairement un œuf fécondé dans son utérus. À la naissance de l’enfant, elle remet ce dernier aux futurs parents, appelés « parents intentionnels ».

Qui fait appel à une mère porteuse ?

Les couples ne pouvant avoir d’enfants. Les mères porteuses sont parfois le seul moyen, à part l’adoption, de devenir un jour parents lorsque toutes les autres tentatives ont échoué.

En savoir plus sur les mères porteuses

Certains pays autorisent la GPA, d’autres la tolèrent, et certains l’interdisent. Par exemple, avoir recours à une mère porteuse est parfaitement légal dans certains états des Etats-Unis et du Canada, au Brésil, en Inde, en Ukraine, en Angleterre, en Roumanie, au Japon, aux Philippines, en Thaïlande ou au Venezuela. Elle est tolérée aux Pays-Bas, au Danemark et en Belgique. D’autres états l’interdisent formellement, c’est par exemple le cas de la France, de l’Allemagne, de l’Italie, ou encore de l’Espagne.

Un peu de lecture sur les mères porteuses

Avoir recours aux mères porteuses ? 

Le débat des mères porteuses 

Les mères porteuses interdites en France