Forceps

Que sont les forceps ?

Un accouchement à l’aide de forceps devient une alternative lorsque le bébé a du mal à sortir. Les forceps ressemblent à deux grandes cuillères qui entourent la tête du bébé, permettant une meilleure prise pour tirer le tout-petit hors du vagin. Le déroulement de la manœuvre est assez simple : entre deux contractions, le médecin introduit dans le vagin une cuillère, puis une seconde, afin de les placer autour de la tête du bébé. Puis, le médecin tire délicatement sur les forceps, pendant que la maman, si elle le peut, pousse de son côté.

En quoi les forceps sont-ils importants ?

Si la présentation de bébé n’avance plus, et que la maman ne peut plus pousser, les instruments obstétricaux comme les forceps, les spatules ou les ventouses peuvent être utiles. Le gynécologue-obstétricien pourra alors y avoir recours, le tout sous anesthésie locale, générale ou sous péridurale.

En savoir plus sur les forceps

Le premier forceps fut inventé par Pierre Chamberlen, le fils aîné d’une famille de chirurgiens. Néanmoins, cet instrument ne pouvait être utilisé que sur bassins de dimensions normales et des têtes largement engagées. C’est en 1747 que le Français André Levret va considérablement améliorer le forceps en ajoutant la courbure pelvienne. Cette dernière permettait de remonter plus haut et d’agripper plus facilement la tête du bébé dans l’excavation pelvienne de la mère. Puis en 1877, le Français Stéphane Etienne Tarnier apporte une amélioration considérable qui consiste à diriger les efforts de traction dans le sens le plus favorable.

Un peu de lecture sur les forceps

Forceps et ventouses à l’accouchement : à quoi ça sert ? 

Accouchement avec forceps 

Remplacer les forceps par un sac en plastique pour accoucher