Neufmois.fr » Ma Grossesse » Accoucher » Remplacer les forceps par un sac plastique pour accoucher ?

Remplacer les forceps par un sac plastique pour accoucher ?

Remplacer les forceps et les cĂ©sariennes par un sac plastique ? Non, ce n’est pas une blague. Il s’agit lĂ  du dispositif Odon, proposĂ© par un mĂ©canicien argentin, qui doit aider les femmes au moment de l’accouchement. Soutenu par l’OMS (Organisation mondiale de la santĂ© ), ce dispositif est actuellement en phase de prĂ©-production. Sylvie Laberibe, sage-femme, nous donne son avis quand Ă  ce nouveau projet, qui pourrait peut-ĂȘtre Ă  terme, remplacer les forceps et les ventouses, parfois responsables de certaines blessures lors d’un accouchement.

 

 

Un sac plastique pour remplacer l’utilisation de forceps lors d’accouchements difficiles, que pensez-vous de cette proposition ?

À ma connaissance , en France en tous les cas, cette mĂ©thode n’est pas employĂ©e. Avant d’etre utilisĂ©e, toute mĂ©thode doit ĂȘtre Ă©valuĂ©e pour pouvoir dire qu’elle puisse remplacer le forceps.
Mais pourquoi pas aprĂšs tout ! Elle semble, Ă  premiĂšre vue, ĂȘtre peu traumatique, aussi bien pour l’enfant que pour le pĂ©rinĂ©e maternel.

 

Pensez-vous qu’à terme, ce dispositif remplacera dĂ©finitivement les forceps ?

Pour remplacer les forceps, cette mĂ©thode doit ĂȘtre Ă©valuĂ©e et doit ĂȘtre toute aussi performante : c’est-Ă -dire qu’elle doit ĂȘtre aussi efficace dans des situations mĂ©caniques difficiles. L’application du sac plastique ne me semble pas aussi simple qu’elle en a l’air dans le petit bassin maternel. En cas de souffrance fƓtale par exemple, l’instrument doit pouvoir ĂȘtre posĂ© rapidement et produire une traction efficace.

 

Il est expliqué que ce dispositif pourrait éviter une césarienne, est-ce vraiment possible ?

Une extraction instrumentale doit impĂ©rativement se faire sur une prĂ©sentation fƓtale engagĂ©e, suffisamment descendue. C’est-Ă -dire que la plus grande circonfĂ©rence de la tĂȘte fƓtale a passĂ© la partie supĂ©rieure du bassin maternel. Lorsque la prĂ©sentation n’est pas engagĂ©e, les manƓuvres d’extraction se font obligatoirement par cĂ©sarienne. Aucun instrument d’extraction ne peut donc remplacer une cĂ©sarienne. L’indication d’une cĂ©sarienne ou d’une extraction instrumentale pendant le travail dĂ©pend de la position de la tĂȘte fƓtale dans le bassin maternel. RĂ©sultat, cet instrument ne peut en aucun cas Ă©viter une cĂ©sarienne.


 

Pouvez-vous nous rappeler Ă  quel moment emploie-t-on le forceps ?

Le forceps est utilise lorsqu’il existe une difficultĂ© au dĂ©gagement de la tĂȘte fƓtale. C’est-Ă -dire au moment ultime de l’accouchement quand le bĂ©bĂ© descend dans la partie infĂ©rieure du bassin au moment de l’expulsion . S’il existe une difficultĂ© mĂ©canique, c’est-Ă -dire que les efforts expulsifs ne suffisent pas pour dĂ©gager la tĂȘte, on utilise un instrument qui va produire une traction pour aider au dĂ©gagement. On peut aussi utiliser un forceps pour que la naissance se produise plus vite en cas de souffrance fƓtale au moment de l’accouchement ou lorsqu’une pĂ©ridurale trop dosĂ©e empĂȘche la mĂšre de pousser efficacement le bĂ©bĂ©.

 

Comment procĂšde l’obstĂ©tricien ?

L’obstĂ©tricien doit d’abord s’assurer que la tĂȘte fƓtale est engagĂ©e dans le bassin maternel.
Il doit aussi bien identifier l’orientation de la tĂȘte fƓtale dans le bassin et son degrĂ© de flexion.
Il existe diffĂ©rents types de forceps . Il pose d’abord une cuillĂšre et il s’assure qu’elle est bien orientĂ©e. Puis, il rĂ©itĂšre avec l’autre cuillĂšre de façon Ă  ce que chacune soit de chaque cote de la tĂȘte. Il effectue ensuite une traction en respectant l’axe du bassin en demandant Ă  la mĂšre de pousser . La distension du pĂ©rinĂ©e Ă©tant assez rapide, le risque de dĂ©chirure est augmentĂ©. L’épisiotomie est le corollaire d’une extraction par forceps dans la grande majoritĂ© des cas.

 

Est-ce que le recours aux forceps est douloureux ?

Le forceps peut Ă©videment produire une petite marque sur la peau du bĂ©bĂ© Ă  cause de l’appui de l’instrument sur sa peau mais ces marques disparaissent rapidement en gĂ©nĂ©ral, dans les heures qui suivent la naissance. Lorsque l’extraction est particuliĂšrement difficile ou que les rĂšgles de pose n’ont pas Ă©tĂ© respectĂ©es , il peut y avoir des traumatismes plus importants au niveau du crĂąne de l’enfant . Ce cas-lĂ  est heureusement rare.

 

Quels soins particuliers nécessitent un accouchement sous forceps ?

Les rĂšgles d’asepsie, qui s’imposent lors d’un forceps, sont les mĂȘmes que pour un accouchement normal. L’anesthĂ©sie est recommandĂ©e car le forceps est un geste douloureux dans la mesure oĂč il provoque une distension pĂ©rinĂ©ale plus rapide et plus importante .



À lire absolument