A quand le congé maternité rémunéré pour toutes les professions libérales ?

Le 11 février, dans une grande envolée lyrique, la Ministre de la Santé a annoncé une grande nouvelle aux femmes médecins exerçant en cabinet libéral : le droit à un congé maternité rémunéré « qui représentera plus de 3000 euros par mois pendant trois mois ». C’est sympa, mais… et les autres professions libérales ?

Ce congé rémunéré à hauteur de 3000 euros, c’est sympa…

…Ça part d’un bon sentiment même si les mauvaises langues diront que c’est surtout une gâterie pour calmer la fureur des médecins libéraux qui refusent tout net le tiers payant et la non-revalorisation de leurs honoraires. Quelle qu’en soit la motivation, cela répond à un réel besoin. Sauf que toutes les futures mamans n’auront pas droit à ce congé rémunéré, et même parmi les médecins ! Eh oui, celles qui exercent en secteur 2, donc qui pratiquent des dépassements d’honoraires, sont exclues du prochain dispositif, selon la ministre. Discrimination ? Le mot est lancé, mais il ne concerne pas que les femmes médecins en secteur 2.

Pourquoi avoir limité l’ouverture de cette prestation aux seules femmes médecins en secteur 1 ?

Et les sages-femmes libérales ? Et les infirmières libérales ? Et les orthophonistes libérales ? Et les podologues libérales ? Et les psychologues libérales ? Et les kinés libérales ? Et les dentistes libérales ? Etc. Et encore, pour ne parler que des professions de santé, évidemment… Parce que des femmes travailleuses indépendantes sans congé maternité rémunéré, ce n’est pas ça qui manque en France. Alors, chez Neuf Mois, au risque de paraître mal élevés, on pose quand même une question à Madame la Ministre : dans un état de droit, peut-on accorder à une profession libérale et pas aux autres un avantage tel que le congé maternité rémunéré ? Le non-droit au congé maternité rémunéré jusqu’ici relevait du statut (activité libérale) et non de la profession. Comment expliquer alors que le Ministère de la Santé envisage de privilégier la profession sur le statut ? Mystère et boule de gomme, comme on disait quand on était mômes. N’empêche que l’effet d’annonce a fait son petit effet justement chez toutes les professions médicales et paramédicales non salariées qui ne vont pas bénéficier de la même bienveillance de la part de Marisol Touraine. Madame la Ministre doit avoir les oreilles qui sifflent en ce moment…

Pour une égalité de traitement pour toutes !

A Neuf Mois, la politique, ce n’est pas notre truc. Nous, notre dada, c’est la santé et le bien-être des femmes enceintes. Des salariées comme des indépendantes. Et l’égalité de traitement entre elles, qu’il s’agisse d’accès aux soins ou de prestations maternité, tel que le congé maternité. Alors, notre question est toute simple : à quand un congé maternité rémunéré pour TOUTES les futures mamans qui travaillent, quel que soit leur statut professionnel ? Pour nous, il n’y a qu’une réponse possible : le plus tôt possible ! Puisque c’est possible pour les médecins…, pourquoi pas pour les autres ?

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire