Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop Grossesse

Témoignage : Atteinte de nanisme et aujourd’hui maman, j’ai donné naissance à un bébé en parfaite santé

Éloïse est une jeune femme aujourd’hui comblée, puisqu’elle est devenue maman. Mais atteinte de nanisme, elle n’était pourtant pas très sereine lorsqu’elle était enceinte de son petit bout. C’est donc à Neuf Mois qu’elle a souhaité se confier pour en parler.

Pouvez-vous nous parler de votre maladie ?

Il s’agit d’un nanisme et, plus exactement, d’une hypochondrodisplasie. C’est ce que l’on appelle un nanisme harmonieux, puisqu’il ne touche que les membres supérieurs (bras) et inférieurs (jambes).

Pensiez-vous que votre maladie pouvait être un frein à votre désir de maternité ?

Non, depuis toute petite, je voulais devenir maman un jour. Ce qui m’a toujours angoissé, c’était de transmettre le gène de la maladie à mon enfant. Et, aussi, de pouvoir être atteinte d’une forme de nanisme empêchant d’avoir un enfant.

Enceinte, comment avez-vous réagi à l’annonce de votre grossesse ?

Une fois la surprise passée, j’ai surtout stressé en attendant les résultats de la choriocentèse, qui allaient me dire si mon bébé était en bonne santé générale et, surtout, s’il portait le gène de la maladie.

Enceinte, comment s’est déroulé le suivi de votre grossesse ?

J’ai eu un suivi de grossesse très important. Je voyais ma gynécologue tous les mois pour suivre l’évolution du bébé et surtout voir comment il gérait la place dans un corps comme le mien. C’est surtout par rapport à ça et pour éviter un accouchement par voie basse qu’il a été décidé de réaliser un accouchement par césarienne, une semaine avant la date prévue du terme. J’ai d’ailleurs passé mon dernier mois de grossesse en évitant le plus de déplacements possible.

Aviez-vous des craintes pour votre enfant pendant votre grossesse ?

J’avais surtout la crainte de ne pas mener à terme ma grossesse ou qu’il s’engage avant la césarienne.

Comment s’est-passé l’accouchement ?

J’ai eu un accouchement merveilleux, même si je regretterai toujours de ne pas avoir pu accoucher naturellement.


Comment avez-vous géré le retour à la maison avec bébé après l’accouchement ?

J’étais chez mes parents et ils m’ont grandement aidée pour les premiers mois avec bébé et pour me remettre de la césarienne. Au début, mon fils dormait dans la même chambre que moi, pour éviter les escaliers, ensuite, il a eu sa propre chambre à l’étage supérieur.

Aujourd’hui, quel message souhaitez-vous faire passer aux futures mamans de Neuf Mois ?

Que la maternité est une aventure magnifique. Un changement majeur dans la vie, mais pour le meilleur. Qu’il faut profiter pleinement de sa grossesse, de cette bulle entre bébé et maman, parce que ça passe vite, tout comme les premières années de bébé.

Avez-vous envie à nouveau d’être enceinte ?

Oui, mais je suis un peu anxieuse à cette idée. Je dois attendre quelques années, par rapport à ma santé et à mon corps. Mais j’ai très hâte de partir à nouveau dans cette magnifique aventure.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire