Mon plus cadeau : j’ai accouché le jour de Noël

Hello, moi c’est Gaëlle, j’ai 27 ans , et devinez… J’ai accouché un 25 décembre ! Le 25 décembre 2014 de ma deuxième princesse Jade qui est née à 7h40. Elle était prévu le 31 décembre, et je ne voulais surtout pas accoucher le jours de Noël car je ne voulais pas louper le premier vrai Noël de ma première princesse qui avait trois ans et attendait le Père Noël pour la première fois avec sa liste bien précise. J’avais prévenu le papa que si j’accouchais juste avant, et que j’étais à la maternité, le Père Noël aurait deux jours de retard pour la livraison des cadeaux !

Au final le 24 décembre je me disais : « C’est bon je serai là demain »… Puis juste avant de partir pour le réveillon chez les grands-parents j’ai eu un pressentiment : « Et si j’accouche cette nuit ? »

Du coup j’ai déposé tous les cadeaux au pied du sapin avant de partir !

Je n’avais aucune contraction mais un pressentiment . Nous sommes donc partis manger le repas de Noël en famille puis dès l’entrée, les contractions douloureuses ont commencé d’un coup, je n’ai rien dit , mais une heure plus tard je regardais ma montre, les contractions étaient présentes toutes les dix minutes et d’un coup j’ai dit : « On va rentrer je suis désolée mais j’ai des contractions , je pense que je vais aller à la maternité ». Mais avant j’ai entendu les clochettes des rennes du Père Noël , il a du passer a la maison. Ma fille toute contente a pris son manteau , et la j’étais pliée en deux mais rien ne m’empêcherai de la voir ouvrir ses cadeaux.

gaelle temoignage jai accouche a noel

Assise au pied du sapin je lui disais de se dépêcher et d’ouvrir juste le papier, pas les boites. Je n’avais pas le temps et dès qu’elle eut fini je suis partie seule à la maternité car je voulais qu’elle profite un peu de ses cadeaux et qu’elle ouvre les boites avec son papa. Elle n’aurait pas compris si on la ramenait chez ses grands-parents. Je suis donc partie comme une grande à la maternité, on m’a examiné et mis la péridurale. Avec humour j’ai demandé à l’anesthésiste si il n’avait pas bu de champagne, il m’a dit non du coca ! Mon conjoint m’a rejoint et à 7h40 notre petit Jade nous a rejoint elle aussi. J’ai eu une sage-femme superbe et elle aussi jeune maman ! Elle finissait sa garde a 9h et m’a expliqué que son conjoint ferai attendre leur fille de 2 ans et demi pour ouvrir les cadeaux , car elle aussi voulait être là…

Sauf qu’à 8h mon placenta ne sait pas décollé !

Et j’ai fait une hémorragie de la délivrance, je me suis retrouvée avec trois sages-femmes, un médecin, une puéricultrice et deux anesthésistes sur moi à essayer de régler le problème.

J’ai souffert comme jamais et je me suis évanouie plusieurs fois et quand j’ai repris mes esprits et vu ma sage-femme toujours là avec moi, ma première phrase a était : « Mais il est 10h vous n’êtes pas avec votre fille et ses cadeaux ? ». Elle était morte de rire que ça soit ma première phrase et m’a dit : « Non vous m’avez fait peur, je suis restée avec vous ». Puis je suis partie la journée en salle de réveille sans ma fille qui est partie en pouponnière.

J’étais seule dans une salle immense où en tant normal il doit y avoir 30 personnes mais ce jour-là aucune opération prévue, une infirmière est restée avec moi et m’appuyé sur le ventre toutes les heures pour voir si je ne faisais plus d’hémorragie. La journée la plus longue de ma vie ! Je voyais des pizzas et du coca passer dans les couloirs pour le personnel puis à 18h je suis remontée en maternité on m’a rendu ma fille.

Mon conjoint et ma grande fille ont pu venir nous voir et le lendemain matin la sage-femme est revenue me voir après sa garde et m’a raconté l’ouverture des cadeaux avec sa fille ! Puis la photographe est venue immortaliser ses premières photos !

Malgré les complications de l’accouchement ça reste mon plus beau Noël : l’arrivé de notre deuxième princesse !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire