Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Léa Djadja : deuxième grossesse, accouchement, conseils de maman, l’épouse de Black M se confie sans filtre

  • Comment s'est passé l'accouchement Léa ?
  • Après la naissance de Kiki, vous avez expliqué sur votre compte Instagram que certains maux ont été compliqués à gérer. De quoi avez-vous souffert ?
  • Et quels ont été ces conseils pour apaiser la douleur aux seins ?
  • Et le papa comment se sent-il ? Était-il présent pour l'accouchement ?
  • Au fait comment avez-vous appris que vous étiez enceinte du deuxième ?
  • Vous avez accouché pendant une période compliquée avec le coronavirus qui circule toujours en France, étiez-vous angoissée ?
  • La clinique avait pris des mesures particulières pendant l'accouchement ? Aviez-vous dû porter un masque comme certaines femme l'expliquent ?
  • Pendant cette grossesse, qu'est-ce qui a été différent de la première ?
  • Et pour cette grossesse, quels sont les maux qui vous ont le plus perturbé ?
  • Vous avez eu des envies particulières ?
  • Enceinte, il arrive que certaines femmes aient du mal à gérer les changements physiques, c'est beaucoup de bouleversements, comment ça s'est passé pour vous ?
  • Et à présent que bébé est là, comment arrivez-vous à gérer les 2 ? Des conseils ?

Léa Djadja et le chanteur Black M ont accueilli leur deuxième enfant fin septembre pour leur plus grand bonheur : une adorable demoiselle prénommée Kiki. Femme solaire et rayonnante, Léa se confie à Neuf Mois sur cette deuxième grossesse, son accouchement sous adrénaline très différent de son premier vécu dans l’urgence, partage ses conseils de maman et cette nouvelle vie à 4.

Comment s’est passé l’accouchement Léa ?

Un bonheur ! C’était très différent de ma première grossesse où j’ai dû subir une césarienne d’urgence. Tout s’est fait naturellement, j’étais sous adrénaline comme une bonne séance de sport. Moi qui étais très frustrée de ne pas en faire pendant des mois, ça fait du bien.

Après la naissance de Kiki, vous avez expliqué sur votre compte Instagram que certains maux ont été compliqués à gérer. De quoi avez-vous souffert ?

Accoucher est un vrai bouleversement pour le corps : pour ma part, la montée de lait a été très douloureuse, je ne pouvais même pas toucher ma poitrine. Heureusement, les infirmières ont été aux petits soins et m’ont donné plusieurs conseils pour me soulager au maximum.

Et quels ont été ces conseils pour apaiser la douleur aux seins ?

  • Le verre d’eau chaude : mettre le mamelon dans un verre d’eau chaude. La position n’est pas très confortable, mais c’est efficace et le sein se dégorge instantanément.
  • Les feuilles de chou : on les passe sous l’eau froide et on écrase les nervures avec un rouleau avant de les poser sur la poitrine, sous le soutien-gorge. Ca décongestionne et ça fait passer la sensation d’hématome.
  • La douche chaude qui apaise la douleur et assouplit la poitrine.

Et le papa comment se sent-il ? Était-il présent pour l’accouchement ?

Alpha est aux anges, il est ému tous les jours en regardant sa fille, ça l’a beaucoup adoucit. Il a vécu tous les moments de cette grossesse, du premier mois à l’accouchement (le confinement à aider lol). Il a été un vrai partenaire pour moi. Lors de la délivrance, il retenait sa respiration en même temps que moi, on avait une impression de se jeter à l’eau ensemble, je le remercie pour tout ça.

Au fait comment avez-vous appris que vous étiez enceinte du deuxième ?

A mon grand étonnement, c’est mon mari qui me l’a appris dans les premiers jours, je suppose qu’il a l’œil pour remarquer quelques changements sur moi, il me connait tellement bien. L’émotion a été très forte pour nous deux car on ne s’y attendait pas du tout.

Vous avez accouché pendant une période compliquée avec le coronavirus qui circule toujours en France, étiez-vous angoissée ?

La période est anxiogène c’est sûr, mais elle m’angoisse plus pour l’avenir de mes enfants. En ce qui concerne le jour J, le personnel soignant grâce à son calme et son professionnalisme, m’a permis de rester sereine du début à la fin.

La clinique avait pris des mesures particulières pendant l’accouchement ? Aviez-vous dû porter un masque comme certaines femme l’expliquent ?

Les conditions d’hygiène sont strictes et respectées, Covid ou non. En maternité, on prends toujours des mesures importantes, l’équipe d’accouchement était restreinte, il y avait la sage-femme, son assistante, mon mari et moi. J’ai pu retirer de temps en temps le masque pour boire, même si ce n’était pas idéal, il était primordial de se protéger les uns des autres.

Pendant cette grossesse, qu’est-ce qui a été différent de la première ?

Ma première grossesse a été interrompue très rapidement (j’ai accouché à 6 mois), j’étais d’autant plus très jeune (22 ans) et pas préparée à vivre ça. Du fait de mon expérience, j’ai pu prendre plus de plaisir pour la seconde. On m’a posé un cerclage par mesure de précaution, afin que la grossesse puisse aller à son terme. Cette « sécurité » m’a rassurée et motivée à profiter de ces instants (shootings souvenirs, massages, henné sur le ventre, baby shower).

View this post on Instagram

⬛️🟪 @aurelieperillou et moi même pensons que TOUTES les femmes méritent de se voir sous leur plus bel angle 🤩 💜 Voilà pourquoi nous avons mis un concours en place que vous êtes toutes susceptibles de gagner✊🏽💜 Alors voilà On vous propose 🌟Une séance grossesse « collection Aphrodite » avec une mise en beauté complète maquillage et coiffure effectuée par @m.beauty_marine_mirgon Ou 🌟une séance Beleganza « portrait de femme » collection découverte avec une mise en beauté complète maquillage et coiffure effectuée par @m.beauty_marine_mirgon ‼️Pour cela vous devez remplir ces Conditions : 💜Être abonnée à @aurelieperillou et @lianeanea ainsi que @m.beauty_marine_mirgon 💜inviter minimum 2 amies à jouer en les taguant sous ce post. Résultat du concours le 02/10/2020 par tirage au sort. J’espère que celle qui remportera le shooting pourra comme moi apprécier les photos et se voir sous un nouveau jour! Pour prendre encore plus confiance en ce qu’elle est 🔥 A vous de jouer💪🏽 📸 @aurelieperillou 💋 @m.beauty_marine_mirgon #concours #shooting #beyourself #loveyourself #allislove #gift #djadja #makeup #bebeautiful

A post shared by Léa Djadja / Diallo (@lianeanea) on

Et pour cette grossesse, quels sont les maux qui vous ont le plus perturbé ?

Deux choses ont été pour moi très difficiles à vivre :

  • La rétention d’eau qui faisait gonfler mes jambes au point de ne plus pouvoir marcher. Pour ça, je faisais des bains de pieds d’eau glacée, mon mari y ajoutait des glaçons et du gros sel, je mettais mes jambes en l’air tous les soirs, et même si ce n’est pas très « glam », les bas de contention sont aussi efficaces.
  • Les aigreurs d’estomac : ma gorge me brûlait la nuit, c’était vraiment affreux comme sensation et je n’ai pas trouvé beaucoup de remèdes à part les feuilles de basilic qui soulagent un peu avec un verre d’eau, et le « Gaviscon », médicament qui stoppe le mal de façon passagère (évidemment avant utilisation on rappelle que seul le médecin est apte à vous délivrer des médicaments).

Vous avez eu des envies particulières ?

Au début de ma grossesse, j’ai craqué sur les fast food, ce qui ne me ressemble vraiment pas car je préfère la nourriture healthy, j’ai du me faire violence pour arrêter, car je voulais absolument éviter le diabète gestationnel. Aujourd’hui, tout est revenu dans l’ordre et je ne ressens plus le besoin de manger un gros hamburger !


Enceinte, il arrive que certaines femmes aient du mal à gérer les changements physiques, c’est beaucoup de bouleversements, comment ça s’est passé pour vous ?

La prise de poids peut être difficile à gérer ou même à accepter mais c’est inévitable, alors mieux vaut se faire une raison ! Pour ma part, c’est l’arrêt du sport qui a été le plus dur car j’en ai besoin quotidiennement pour me libérer l’esprit. Pour pallier à ça, j’ai pu, sous l’autorisation de mon médecin, pratiquer la natation, ce qui m’a beaucoup plus, car on ressent une vraie sensation de légèreté qui fait oublier son poids. Je pense que si on trouve le style adéquat avec des vêtements qui correspondent à sa taille, on peut se sentir belle en toutes circonstances, il faut le vouloir, tout est dans la tête.

Et à présent que bébé est là, comment arrivez-vous à gérer les 2 ? Des conseils ?

Avoir deux enfants c’est à la fois un bonheur ultime, mais également beaucoup d’organisation. Il faut aussi savoir lâcher prise, trop de pression n’amène à rien alors relativisez dans les moments intenses, et surtout faites vous du bien, une maman heureuse, ce sont des enfants sains. All is love !

Crédit photo de Une : Emilie Zangarelli

Retrouvez Léa sur sa chaîne YouTube 

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Vertbaudet) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.