Quelle mutuelle pour une grossesse sans surcoût ?

Face aux dépassements d’honoraires et autres examens et prestations moyennement pris en charge par l’assurance maladie, le recours à une mutuelle est indispensable. Neuf Mois fait le point sur les prestations à considérer.

Une mutuelle pour rembourser quoi ?

  • Le ticket modérateur de certaines dépenses effectuées lors des premiers mois, comme les deux premières échographies, qui ne seront remboursées par l’assurance maladie qu’à 70%
  • Les dépassements d’honoraires du gynécologue, de l’anesthésiste, de l’obstétricien
  • Les frais pour confort personnel (chambre particulière) à la maternité

Ce que rembourse l’assurance-maladie

Jusqu’à la fin du cinquième mois, la prise en charge habituelle de 70% sur les consultations est appliquée. Quant aux examens obligatoires ils sont couverts à 100%.

À partir du sixième mois et pendant douze jours après l’accouchement, l’assurance maladie prend encore en charge à 100% l’ensemble des frais médicaux, des frais pharmaceutiques, d’examen de laboratoire et d’hospitalisation, en rapport avec la grossesse et l’accouchement. Mais attention, la prise en charge à 100% dès le 6e mois risque de sauter : économies oblige !

Après l’accouchement, sont actuellement pris en charge à 100% la visite postnatale à 8 semaines, les séances de rééducation périnéale et puis les frais éventuels d’hospitalisation du nouveau-né, et les huit examens de santé de sa première année.


Comment choisir sa mutuelle ?

Il faut vérifier point par point ce qu’elle prend en charge. Parfois une mutuelle familiale peut accorder une prime (de quelques dizaines à quelques centaines d’euros) à la naissance d’un enfant sur justificatif. Il faut parfois une année de cotisation avant la grossesse pour l’obtenir, donc si vous êtes déjà enceinte, la prime n’est peut-être pas un bon critère. Vous pouvez aussi choisir la mutuelle de votre employeur, mais en payant un peu plus pour une meilleure couverture.

Attention : Certaines mutuelles ont un délai de carence, ce qui signifie qu’elles ne remboursent pas dès le contrat signé, mais après un délai, en moyenne trois mois.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire