Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Consultations chez le pĂ©diatre Ă  partir du 1er novembre 2017 : quels sont les nouveaux tarifs ?

Consultations chez le pédiatre à partir du 1er novembre 2017 : quels sont les nouveaux tarifs ?

Jusqu’Ă  prĂ©sent le tarif des consultations chez le pĂ©diatre se rĂ©sumait (pour un pĂ©diatre conventionnĂ© sans dĂ©passement d’honoraires) Ă  32 euros pour les enfants de mois de 6 ans et 28 euros pour les enfants de plus de 6 ans. Depuis le 1er novembre 2017, il faut ajouter deux nouveaux tarifs de 46 et 60 euros qui concernent des consultations particuliĂšres. Il s’agit essentiellement de consultations qui demandent plus de temps au pĂ©diatre. Ces consultations sont appelĂ©es consultations complexes ou trĂšs complexes et concernent gĂ©nĂ©ralement la prise en charge de pathologies particuliĂšres. Alors concrĂštement, lors de la visite chez le pĂ©diatre, qu’est-ce qui va changer ?

Consultations complexes chez le pĂ©diatre, qu’est-ce que ça veut dire ?

Certaines consultations pourront ĂȘtre majorĂ©es Ă  46 euros. Comme toutes les autres consultations, elles seront remboursĂ©es Ă  70% (le reste Ă©tant pris en charge par une complĂ©mentaire santĂ©) par l’assurance maladie, voire 100% si les pathologies traitĂ©es rentrent dans le cadre d’une affection longue durĂ©e (ALD). C’est le cas par exemple de la prise en charge de certaines pathologies. Ainsi une premiĂšre consultation pour un petit patient atteint d’un trouble grave du comportement alimentaire pourra ĂȘtre majorĂ©e. Lors de cette consultation, qui sera plus longue que les autres, le pĂ©diatre pourra rechercher des critĂšres de diagnostic et de gravitĂ© de la pathologie en s’appuyant sur un bilan clinique et biologique. Il pourra Ă©galement mettre en place un projet thĂ©rapeutique pluridisciplinaire. L’asthme fait partie des pathologies pouvant bĂ©nĂ©ficier d’une consultation complexe. Pour cela, le pĂ©diatre devra ĂȘtre formĂ© en pneumologie pour prendre en charge prĂ©cisĂ©ment cette pathologie rĂ©pandue. Les nourrissons et les enfants souffrant de pathologies neurologiques comme l’épilepsie pourront Ă©galement avoir accĂšs Ă  une consultation complexe chez un pĂ©diatre formĂ© Ă  la neurologie. De mĂȘme, les enfants atteints de pathologies oculaires graves ou de dĂ©ficience neurovisuelle pourront obtenir des consultations plus consĂ©quentes. Enfin parce que le suivi des enfants prĂ©maturĂ©s est essentiel et permet de prendre en charge rapidement les Ă©ventuelles sĂ©quelles, les enfants nĂ©s prĂ©maturĂ©s entre 32 et 36 semaines d’amĂ©norrhĂ©e pourront bĂ©nĂ©ficier d’un suivi annuel comportant un bilan moteur et sensoriel. Les parents pourront obtenir des conseils et des informations claires et prĂ©cises.

Les consultations complexes concernent les trois examens obligatoires de suivi du nourrisson

Les enfants doivent subir de nombreux examens mĂ©dicaux obligatoires pour s’assurer de leur bien-ĂȘtre. Ces examens doivent par ailleurs permettre de pouvoir dĂ©tecter d’éventuelles pathologies pour les prendre en charge rapidement. Ainsi les examens du 8Ăšme jour, 9Ăšme et 24Ăšme mois sont obligatoires et font l’objet de l’établissement d’un certificat de santĂ©. Ces examens font partie des consultations complexes et seront donc facturĂ©s 46 euros. Ces trois consultations sont remboursĂ©es Ă  100% par l’Assurance maladie.

Qu’est-ce que veut dire consultation trĂšs complexe chez le pĂ©diatre ?

Les consultations trĂšs complexes sont rĂ©servĂ©es aux pathologies qui nĂ©cessitent un suivi rĂ©gulier et compliquĂ©, faisant gĂ©nĂ©ralement intervenir de nombreux spĂ©cialistes. Ainsi, les enfants prĂ©sentant une pathologie chronique grave, un handicap neurosensoriel sĂ©vĂšre, une pathologie congĂ©nitale grave ou les enfants nĂ©s grands prĂ©maturĂ©s (nĂ©s Ă  moins de 32 semaines d’amĂ©norrhĂ©e), pourront ĂȘtre suivis plus finement encore. Ces consultations trĂšs complexes pourront permettre de rĂ©aliser un suivi somatique, sensoriel et neuropsychologique de l’enfant et permettront d’informer au mieux les parents. Ces consultations seront facturĂ©es 60 euros. Dans la majoritĂ© des cas, ces pathologies lourdes rentrent dans le cadre des affections longues durĂ©es (ALD) et les consultations sont donc remboursĂ©es entiĂšrement.

À lire absolument