Envie d’un bébé : pensez au dépistage de l’hépatite C !

dépistage hépatite c-neuf mois

En France, 35 % de porteurs du virus de l’hépatite C ignorent en être porteurs. Même si le risque de transmission au bébé est extrêmement faible, mieux vaut se faire dépister avant la grossesse. Le Pr Patrice Cacoub, spécialiste de médecine interne (Hôpital Pitié-Salpêtrière), nous explique pourquoi et ce qui se passe quand on est dépistée seulement au cours de la grossesse.

Pourquoi dépister en amont ?

Parce qu’il existe des traitements efficaces, bien tolérés, qui permettent d’obtenir la guérison dans 90% des cas. Donc, si on est dépistée positive au virus et avec une maladie virale active, après un traitement, le virus disparaît. Tout comme le risque de transmission à l’enfant. Le dépistage se fait en deux temps : une première sérologie à la recherche d’anticorps. S’il est négatif, on ferme le ban. S’il est positif, un nouveau test est fait (virémie) pour savoir si le virus est actif ou pas. Du résultat découlera le traitement.

Par ailleurs, en cas de contamination multiple, hépatite C et VIH, le risque de transmission de l’hépatite C à l’enfant est plus important (environ 10%). C’est pourquoi le dépistage de l’hépatite C avant la grossesse est important. Le traitement anti-VHC est mis en place et la grossesse peut débuter une fois que la guérison de l’infection VHC est constatée.

Je suis enceinte et ne me suis pas fait dépister…

Si le dépistage est positif, le traitement est impossible, car il est interdit pendant toute la grossesse. Inutile de s’affoler car de toute façon le risque de transmission pendant la grossesse est très faible (environ 1%). A l’accouchement, il n’est pas forcément nécessaire d’envisager une césarienne pour protéger le bébé. Mais la décision se fait au cas par cas. Le gynécologue pouvant être aussi amené à prendre cette décision pour rassurer sa patiente, le cas échéant. Et le bébé, alors ? Contrairement à l’infection par le virus de l’hépatite B, il n’y a pas de traitement pour le bébé à la naissance. Un dépistage sera effectué à la naissance, à 1 mois et à 3 mois.

Pas de panique si le dépistage à la naissance se révélait positif : le bébé étant protégé par les anticorps de sa maman, cela peut influer sur le résultat du dépistage. Quelques semaines plus tard, le nouveau dépistage peut se révéler négatif, une fois que le bébé a développé ses propres anticorps. Et s’il est positif à 3 mois ? Un suivi attentif sera mis en place, mais le dépistage peut être soumis à doutes jusqu’aux 6 mois de l’enfant. A ce stade, si le bébé est toujours dépisté positif, alors une surveillance annuelle sera instaurée par le pédiatre. Ici encore, il n’y a pas lieu de s’affoler car les risques de lésions hépatiques importantes chez un enfant sont très faibles. Le traitement ne sera envisagé qu’à l’adolescence.


Je suis dépistée positive : pourrais-je allaiter bébé ?

Oui, il n’y a aucun risque de transmission par l’allaitement. Même si le virus est présent dans le lait maternel, il ne peut pas franchir la barrière digestive du bébé. Pour rappel, le virus se transmet de sang à sang. Donc, pour contaminer bébé, il faudrait une blessure à sang sur le mamelon de la maman qui rencontre une blessure à sang dans la bouche du bébé (ce qui fait trop de coïncidences pour être vraiment un risque réaliste !).

Faut-il dépister le papa aussi ?

En cas de grossesse programmée par procréation médicalement assistée, oui, mais cela n’est pas nécessaire en cas de grossesse naturelle. Sauf que le papa a aussi tout intérêt à se faire dépister pour éradiquer le virus de son organisme en cas de dépistage positif, même si ça n’affecte pas la transmission à l’enfant. En cas de PMA, cela peut arriver, du fait des techniques utilisées où le sperme ne subit pas les mêmes modifications biologiques qu’en cas de procréation naturelle. Mais dans les centres spécialisés, tout est prévu, pensé, organisé… Donc, là encore, pas de panique. L’hépatite C, ça se gère… encore faut-il s’en savoir porteur ! Et vous, pensez-vous vous faire dépister si vous programmez un bébé pour bientôt ?

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire