Zika : même le sexe devient dangereux 

Ce fichu moustique n’a pas fini de nous pourrir la vie. Voilà qu’après la contamination par piqûre de moustique porteur, on ne va même plus pouvoir faire « cra-cra » sans craindre la cata. Eh oui, au Texas, un cas de transmission du virus Zika aurait été transmis par voie sexuelle, comme le rapportent différentes agences de presse internationales. C’est la première fois que cette possibilité de transmission est annoncée et ce cas serait le premier, en principe. Mais jusqu’où vont aller les révélations sur ce virus qui tend à devenir la peste du XXIe siècle pour les femmes enceintes ?

C’est une histoire toute simple

Une personne qui a une relation sexuelle avec une autre, qui revient d’un pays où le virus est très actif, en l’occurrence le Vénézuela, laquelle, par malchance, est contaminée, peut-être même sans le savoir, puisque 70% des personnes atteintes sont, comme on dit dans les sociétés savantes, asymptomatiques.

Autrement dit, zéro symptôme. Pratique pour protéger ses proches quand on sait maintenant qu’il n’y a pas que le moustique qui contamine, mais aussi nos relations amoureuses ! Le patient texan, lui, a développé des symptômes après un rapport sexuel, a consulté sagement un médecin, et zou… le voilà diagnostiqué infecté par le virus Zika.

Un virus qui s’attaque aux femmes enceintes

Heureusement pour lui, les complications seront en principe limitées, vu que ce virus s’attaque méchamment essentiellement aux femmes enceintes et plus particulièrement aux fœtus. Alors, c’est par les sécrétions génitales que ce patient a été infecté ? Si l’Etat du Texas l’a annoncé sans détours, les autorités de santé de l’Etat sont plus réservées sur le mode de transmission, sans démentir formellement toutefois.


Bon, si votre amoureux est parti en mission dans l’un des pays atteints par Zika, il va falloir lui conseiller un petit dépistage – rappelez-vous que 70% des personnes infectées sont asymptomatiques – avant de fêter amoureusement vos retrouvailles, histoire de protéger votre futur bébé. Ceci étant, vous n’avez pas l’impression qu’il y a un truc bizarre avec ce Zika ? Jusqu’ici, le virus ne faisait pas tant parler de lui, depuis 1947 qu’on le connaît. Et pourtant des épidémies de Zika ici ou là, il y en a eu. Alors qu’est-ce qui a bien pu renforcer sa dangerosité pour les fœtus ? C’est une question qu’à Neuf Mois on se pose. Et vous ?

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire