La France est-elle concernée par le danger du virus Zika pour les femmes enceintes ?

En Amérique latine, et notamment en Colombie, l’épidémie de virus Zika, transmis par le moustique-tigre, suscite une véritable psychose. Au point même que certains pays demandent à leurs habitants d’éviter « la grossesse » comme l’indique le site web du Figaro. D’autres, comme la France, recommandent à leurs ressortissantes enceintes de ne pas se rendre dans les zones jugées risquées. Tout ce qu’il faut savoir.

Les maternités déconseillées en Colombie 

La Colombie prend l’affaire à bras le corps. Le gouvernement colombien a demandé aux couples vivant dans le pays d’éviter les grossesses dans les prochains mois, à cause de la propagation du virus Zika, susceptible d’entraîner des malformations congénitales graves. L’institut national de la santé colombien a enregistré, en 2015, 11 712 cas de contamination par le virus dans le pays dont 560 sont des femmes enceintes, indique le Figaro.

Pourquoi faut-il craindre le virus Zika ?

Le Zika est une maladie due à un virus (arbovirus) transmis par les moustiques-tigres, comme notamment la dengue et la fièvre jaune. Son nom est tiré d’une forêt en Ouganda où il a été identifié pour la première fois en 1947. Ce virus est particulièrement dangereux pour les femmes enceintes parce qu’il provoque des malformations graves chez le fœtus et notamment une microcéphalie, anomalie de croissance de la boîte crânienne, et des troubles neurologiques du fœtus.

Le moustique se contamine en prélevant le virus dans le sang d’une personne infectée depuis quelques jours, de trois à dix jours maximum soit le temps d’incubation du virus. Passé ce temps, la même personne piquée ne contaminera pas un autre moustique. Mais le premier insecte, à son tour infecté, va transmettre à son tour le virus à une autre personne. En effet, le virus n’est pas transmissible d’humain à humain mais passe par le vecteur moustique-tigre, une vraie plaie actuellement en France aussi !

Faut-il craindre l’arrivée du virus Zika en France ?

L’alerte a été émise samedi 23 janvier par la Direction Générale de la Santé: le virus Zika est arrivé en Guyane et en Martinique, où ont été identifiés deux premiers cas de personnes contaminées par cette nouvelle maladie émergente qui pourrait aussi prendre pied en métropole. Comme l’indique France TV Info ce dimanche, plusieurs médias européens font état de cas de virus Zika identifiés en Europe : deux cas ont été signalés en Espagne, trois au Royaume-Uni et quatre en Suisse. Tous les malades ont été contaminés en Amérique du Sud. Avec les migrations touristiques, familiales et professionnelles vers les zones endémiques, notamment Martinique et Guyane, le risque qu’une personne soit contaminée dans les DOM n’est pas une simple vue de l’esprit. D’autant qu’en France, 21 régions sont en zone d’alerte depuis que le moustique-tigre a débarqué des zones tropicales en région Aquitaine et sur le pourtour méditerranéen pour coloniser petit à petit la région Rhône-Alpes et remonter plus à l’est et, depuis peu, en région parisienne.

Voir Aussi

Éradiquer le moustique-tigre pour enrayer l’épidémie

La solution ? Traquer les moustiques-tigres dès l’apparition des beaux jours en évitant de déposer des bacs à eaux stagnantes (pots de fleurs par exemple), en asséchant les bassins d’eau décoratifs dans les jardins et en évitant de déposer sur les rebords des fenêtres et sur les tables de jardin des corbeilles de fruits. Et en utilisant dans la maison des produits anti-moustiques. Eviter les déplacements dans des zones endémiques et démoustiquer sont aujourd’hui les seuls moyens d’éviter les complications fœtales suite à une piqûre de moustique-tigre infecté. Et d’éviter qu’en France on nous conseille aussi de repousser un désir de grossesse en attendant que le virus soit éradiqué.

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire