Une femme pour deux utérus !

Sophie Loader est une jeune maman de 23 ans, vivant en Grande Bretagne avec son compagnon Keaghan John, 23 ans, et leur fils Chase, 2 ans. Une histoire somme toute classique. Eh bien pas tant que ça. En effet, selon le site internet britannique d’informations The Mirrors, Sophie souffre d’un utérus bicornis.

Utérus bicornis, kesako ?

Il s’agit en fait d’une malformation : Sophie Loader vit avec deux utérus ! Mais ça n’est pas tout. A chaque période de menstruation, l’un
de ses utérus se remplit de sang, donnant le sentiment au corps de porter un bébé à terme. Résultat, la pauvre femme subit des contractions de travail d’accouchement pendant plus de 72h.

Depuis l’âge de 13 ans

La première fois que Sophie Loader a eu ses règles, elle était âgée de 13 ans. La douleur a été si violente que sa maman l’a conduite à l’hôpital. Là, les médecins lui ont annoncé qu’elle était en train d’accoucher avant de s’apercevoir qu’elle souffrait d’une malformation du système reproductif.

Maman depuis 2 ans

La jeune britannique raconte qu’elle a été « en travail plus de 100 fois, mais une seule était réelle ». Elle ajoute qu’elle n’a pas pu différencier ses « douleurs de règles à celle de l’accouchement » et que pour « rien au monde » elle ne souhaiterait ça à une autre femme.

Sophie Loader a déjà été hospitalisée plus de 30 fois à cause de ses douleurs. Les médecins lui ont donc appris à gérer ses contractions douloureuses grâce à la respiration avant de lui prescrire un implant contraceptif à la suite de la naissance de son fils. Désormais, les contractions n’apparaissent qu’une fois tous les trois mois environ.

« C’est un soulagement » raconte-t-elle, « vous ne pouvez pas savoir à quel point c’est fatigant d’accoucher tous les mois pendant 8 ans » !

Voir Aussi

Sophie Loader et son fils Chase

Crédit photo : SWNS


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire