Un bébé conservé 5 mois dans une glacière pour ne pas mourir

A l’hôpital de Mumbai, en Inde, Aruna Chauhan accouche d’un petit Mithilesh. Bébé né prématuré de deux mois, il a besoin d’énormément de soins pour survivre. Ses parents ne peuvent malheureusement pas débourser l’importante somme demandée par l’hôpital… Un médecin leur conseille alors de garder leur bébé dans… une glacière !

 

Ils ne pouvaient pas offrir les soins nécessaires à leur nouveau-né

Arunah et le papa Ramseh voient bien que leur nouveau-né est faible. Pesant moins d’1,5kg, ce petit est très sujet aux infections et doit être sous surveillance constante. Seulement, les parents n’ont pas la chance d’avoir accès aux soins gratuits et après quelques jours à l’hôpital, ils n’ont plus de quoi payer. Mais alors comment sauver leur bébé ? Un médecin voyant leur détresse leur vient en aide, leur conseillant une méthode rudimentaire qui pourrait pourtant garder leur bébé en vie.

 

Une solution originale et risquée

La maman Aruna témoigne : « Un médecin nous a dit que si nous ne pouvions pas laisser notre enfant à l’hôpital, nous devrions essayer de le garder dans une glacière ». Cette glacière est munie de trous pour laisser bébé respirer et d’une ampoule de 60 watts pour le maintenir dans une certaine chaleur. Peu rassurés mais n’ayant pas le choix, les parents ont donc obtempéré et placé leur petit bout dans la boite, vérifiant sa température toutes les deux heures…

 


Une expérience difficile à vivre

L’expérience fut réellement traumatisante pour ces parents qui, sans savoir exactement ce qu’ils étaient en train de faire, persévéraient dans l’espoir de sauver leur bébé. « On aurait été terrifiés de ne rien tenter », confient-ils. Pendant 5 mois, ces parents se sont occupés de leur bébé, le sortant toutes les deux heures pour vérifier sa température. Ils ont pu l’observer reprendre peu à peu des forces, un véritable miracle.

 

Quand le petit glaçon sort de sa glacière

Le miracle de la baby icebox a opéré. Après 5 mois passés dans la glacière, le bébé se portait mieux bien qu’il soit encore en sous poids… Un hôpital, ayant entendu parlé des efforts de ces parents et de la progression de l’état de santé du nourrisson, a accepté de le soigner gratuitement, pour qu’il ne garde aucune séquelle de sa naissance prématurée.
Aujourd’hui, il va bien mieux. Ramseh et Aruna le ramèneront bientôt chez eux, dans un véritable lit bien chaud…
Un courage et une volonté exemplaire d’un petit bout qui voulait goûter à la vie coûte que coûte.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire