Table à langer dans les toilettes pour homme ? Un papa lance un mouvement grâce à une photo

Le post Instagram de Donte Palmer a fait l’effet d’une bombe, et a soulevé de nombreuses questions auprès des papas. En effet, pourquoi n’existe-t-il pas de tables à langer dans les toilettes pour hommes ? C’est ce que c’est demandé ce père de famille américain après avoir fait la désagréable découverte qu’il n’avait pas de moyen de changer la couche de son fils dans les toilettes publiques pour hommes. Suite à cela, plusieurs papas ont rejoint le mouvement, sous les hashtags #fatherslivesmatter et #squatforchange.

Une photo prise dans les toilettes masculines publiques, qui devient virale

On le sait, changer son bébé dans les lieux publics est déjà une tâche qui requiert parfois du savoir-faire et une bonne dose d’agilité. Mais lorsque aucune facilité n’est mise en place, cela peut être encore plus difficile… C’est le cas de beaucoup de papas, qui ont parfois du mal à s’occuper de leurs enfants dans certains lieux publics. C’est le cas, entre autres, de Donte Palmer. Ce jeune papa racontait il y a quelques jours son expérience sur le réseau social Instagram, dans un post qui a fait beaucoup parler de lui. Sur la photo, prise par son fils ainé, on voit ce père de trois garçons accroupi par terre, près des toilettes, pour changer son petit dernier. Une chose qui ne se produirait sûrement pas du côté des mamans : en effet, alors que les toilettes des femmes proposent toujours des tables à langer, celles des papas, curieusement, en manquent cruellement. Un problème que n’a pas tardé de soulever Donte Palmer, agacé de devoir faire de la gymnastique pour s’occuper de son bébé dans les toilettes publiques. Sous le post, il exprime sa colère : « C’est comme si on n’existait pas !!« .

 

Des papas rejoignent le mouvement et protestent contre un manque d’adaptabilité des facilités pour changer son bébé

Suite à ce post, les réactions ont été nombreuses. Beaucoup de pères font en effet face aux mêmes difficultés dans les lieux publics, et la question semblait n’avoir jamais été vraiment réglée. Avec ces hashtags, ils sont plusieurs à dénoncer ce problème. Car nombreux sont les papas qui souhaitent accomplir les mêmes gestes que leurs femmes, et qui ne demandent qu’à être mis sur un pied d’égalité à ce niveau. On peut alors se demander pourquoi ne pas inclure les mêmes services pour s’occuper de bébé dans les toilettes pour femmes, et pour hommes.

View this post on Instagram

Cuando nació @diazbruno_ok, a @santiediaz le dieron 15 dias de licencia en su trabajo y además se había guardado varios días de vacaciones. El día que volvió a trabajar, lloré, porque si yo lo cuidaba a Bruno, quien iba a cuidarme a mi? Porque mientras la mamá protege a su bebé, el papá protege a toda la familia. Es el que se encarga que la mamá coma bien, pueda darse una ducha rápida antes que el recién nacido llore nuevamente por ella, se asegura que la mamá beba agua para ayudar a la lactancia, alcanza los analgésicos que alivian la cesárea, básicamente permite que la mamá sea alimento, sueño y protección del bebé y nada más. La situación de la mamá, no es mucho mejor, porque en pleno puerperio, tiene que dejar a su bebé en otras manos y volver a trabajar. . . Por una sociedad que acompañe la mapaternidad EN SERIO. 💪🏻 #máslicenciaxpaternidad 💪🏻 . . . CC @papaseocupa @pablogaluppo #family #fatherslivesmatter #love #babyboy #babybatman #picoftheday

A post shared by Ale Mendez Cueto (@alemendezc) on


 

 

View this post on Instagram

#SquatForChange #FathersLivesMatter #FatherAndSon @3boys_1goal

A post shared by @ freshprince305 on


Suite à la publication d’autres photos de ces papas qui partagent son combat, Donte Palmer s’est félicité de l’avancée des choses sur son compte Facebook : « Voilà pourquoi ce mouvement est né ! Les papas se rebellent pour s’accroupir. On s’accroupira jusqu’à ce que les choses changent ! Les tables à langer devraient se trouver dans toutes les toilettes publiques pour hommes ».

On espère ainsi que grâce à ce mouvement, les choses changent peut-être du côté des papas. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire