Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Suite Ă  une mĂ©prise, elle se retrouve enceinte des jumeaux d’une autre

Suite Ă  une mĂ©prise, elle se retrouve enceinte des jumeaux d’une autre

C’est le scandale italien de ces derniers jours : Suite Ă  une mauvaise administration, l’hĂŽpital Sandro Pertini de Rome a administrĂ© Ă  une femme les embryons d’un autres couple. Elle est Ă  prĂ©sent enceinte de jumeaux qui ne sont pas les siens


 

Une erreur de l’hîpital

Quatre couples se sont rendus le 4 dĂ©cembre 2013 Ă  l’hĂŽpital Sandro Pertini de Rome pour y pratiquer une fĂ©condation assistĂ©e. Jusqu’ici rien d’extraordinaire, mais il suffit d’un moment d’inattention pour que le processus tourne au drame. C’est trois mois aprĂšs la fĂ©condation que le scandale a fait surface. Une des mamans enceintes de 3 mois a subi des tests et les mĂ©decins se sont rendus compte qu’elle portait les enfants d’une autre


 

Deux couples concernés

Le couple duquel proviennent les embryons a Ă©tĂ© identifiĂ©. La fĂ©condation a malheureusement Ă©chouĂ© dans leur cas
 Entrent alors en jeu des questions Ă©thiques et morales multiples. Par exemple Ă  qui appartiennent les enfants ? A celle qui les porte et qui les a fait vivre dans son ventre ou Ă  ceux qui ont constituĂ© les embryons, les parents biologiques ? Va-t-il y avoir une bataille juridique pour la garde ? On le saura plus tard.
Les deux autres couples qui avaient subi une FIV le mĂȘme jour ont Ă©tĂ© testĂ©s pour ĂȘtre certain qu’aucune autre erreur ne se soit produite. Pour eux, tout va bien.

 

Le service fermé

En attendant, le service de fĂ©condation in vitro a Ă©tĂ© fermĂ© et bien entendu, une enquĂȘte a Ă©tĂ© ouverte pour comprendre comment l’échange a Ă©tĂ© possible. Le ministĂšre de la SantĂ© du pays a Ă©tĂ© trĂšs ferme et veut Ă©claircir cette affaire. Ce dernier a expliquĂ© que les normes nationales sur la fĂ©condation assistĂ©e, en application des directives europĂ©ennes, sont trĂšs rigoureuses. Elles garantissent, si elles sont appliquĂ©es correctement, la traçabilitĂ© de tout le matĂ©riel biologique pendant le parcours de fĂ©condation assistĂ©e. Les centres de fĂ©condation du Latium (la rĂ©gion autour de Rome) ne sont pas contrĂŽlĂ©s, ce qui explique qu’une telle erreur puisse se produire. On espĂšre que l’enquĂȘte ouvrira les yeux au gouvernement.



À lire absolument