Téléchargez l'application Neuf Mois
Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Se coucher sur le dos pendant la grossesse augmenterait-il le risque d’avoir un bébé mort-né ?

Une nouvelle étude néo-zélandaise pourrait bien dissuader les futures mamans de dormir sur le dos pendant leur troisième trimestre de grossesse. En effet, les recherches montrent que se coucher dans cette position stresserait le fœtus et augmenterait le risque de donner naissance à un bébé mort-né. Néanmoins, les experts disent qu’il est encore trop tôt pour faire des recommandations basées sur ces résultats. Donc, pas de panique, si vous êtes enceinte et que vous vous allongez sur le dos, ne changez pas vos habitudes pour autant.

« Il n’est pas encore possible d’établir un véritable lien entre la position de la mère et le risque d’avoir un bébé mort-né à partir de cette simple étude. De solides recherches seront nécessaires », affirme Hannah Knight, porte-parole du Collège Royal des obstétriciens et gynécologues au Royaume-Uni, dans un communiqué. « Les femmes devraient dormir dans une position qui est confortable pour elles« , ajoute-elle.

Une position légèrement plus stressante pour le bébé

Au cours de leurs recherches, les scientifiques de l’Université d’Auckland ont surveillé 29 femmes enceintes en bonne santé ainsi que leur fœtus tandis qu’elles se couchaient dans des positions différentes (sur leur côté droit, gauche ou sur leur dos) pendant des sessions de 30 minutes. Les futures mamans étaient enceintes de 35 à 38 semaines.

Les chercheurs ont constaté que, lorsqu’elles étaient allongées sur leur dos ou sur leur côté droit, les fœtus étaient plus susceptibles d’être dans un état de sommeil qui est associé à l’utilisation de moins d’oxygène, par rapport à celles qui se couchent sur leur côté gauche. En outre, lorsque les femmes étaient allongées sur leur dos, les fœtus étaient plus susceptibles de passer d’un état plus actif à l’état de sommeil, comparativement aux femmes couchées sur leur côté gauche. Les chercheurs ont également examiné la variabilité du rythme cardiaque (ou intervalle entre deux contractions du cœur) des fœtus. Ils ont établi un lien entre les femmes enceintes qui se reposent sur le dos et une réduction de la variabilité du rythme cardiaque chez le fœtus, par rapport aux femmes qui se couchent sur leur côté gauche. Une variabilité plus faible du rythme cardiaque est connue pour engendrer la détresse fœtale.


Il n’est pas question de s’alarmer pour autant

Dans l’ensemble, les résultats suggèrent que, pour les femmes de l’étude qui se couchent sur le dos, le bébé est légèrement plus stressé. Le fœtus s’adapte à cette position en passant à un état où moins d’oxygène est consommé. Aucune femme de l’étude n’a donné naissance à un bébé mort-né.  Néanmoins, les chercheurs précisent que «  la position allongée sur le dos peut porter atteinte au bien-être fœtal et pour les grossesses un peu compliquées, cela peut être un facteur de stress suffisant pour contribuer au décès du fœtus« .

Les chercheurs relèvent que pour leur étude, ils ont examiné l’effet des positions des futures mamans seulement pendant qu’elles étaient éveillées, et ce, sur une très courte durée. Plus de recherches sont donc nécessaires pour examiner l’effet physiologique de certaines positions pendant le sommeil. Mais bon, ça reste des études…

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Bemini) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire