Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Plus jamais de femmes enceintes en prison ?

Plus jamais de femmes enceintes en prison ?

L’AssemblĂ©e nationale a votĂ© le 5 juin dernier un amendement concernant la suspension des peines de prison pour les femmes enceintes. Mais que contient cet amendement ?

PortĂ© par le dĂ©putĂ© Alain Tourret, ce dernier stipule que la prison doit ĂȘtre Ă©vitĂ©e, voire suspendue pour les femmes enceintes. La modification exclue toutefois les futures mĂšres qui auraient commis des crimes ou des dĂ©lits contre des mineurs. Si la peine est suspendue pendant 2 ans pour les femmes enceintes, cette rĂ©vision prĂ©cise que ce dĂ©lai est ramenĂ© Ă  4 ans pour celles dont la grossesse est de plus de 12 semaines.

En Europe, on compte 500 nourrissons incarcĂ©rĂ©s avec leur maman mais vers l’ñge de 10 mois le tout-petit commencerait Ă  ressentir l’enfermement, ce qui pourrait perturber son dĂ©veloppement. De plus, les femmes enceintes vivent moins bien leur grossesse, leur angoisse Ă©tant multipliĂ©e par la peur d’accoucher seule, l’enfermement et l’isolement.

La loi permet aujourd’hui Ă  une femme d’élever son enfant en prison jusqu’à ses 18 mois. Ensuite, les enfants sont soit confiĂ©s Ă  la famille ou aux proches, soit placĂ©s en familles d’accueil.

À lire absolument