Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Pas de transfert pour la maternitĂ© des Lilas !

Pas de transfert pour la maternité des Lilas !

Victoire pour la maternité des Lilas ! AprÚs des mois de combat, la décision a été prise : le transfert ne se fera pas, et la maternité restera aux Lilas !

Depuis plusieurs mois en effet, les salariĂ©s de la maternitĂ© des Lilas se mobilisaient contre le projet de dĂ©placer la maternitĂ© Ă  Montreuil (une ville voisine en Seine-Saint-Denis), Ă  l’hĂŽpital AndrĂ©-GrĂ©goire prĂ©cisĂ©ment. Ce grand changement Ă©tait prĂ©vu depuis plus d’un an. Mais face aux revendications du personnel, Claude Evin, le Directeur-gĂ©nĂ©ral de l’Agence RĂ©gionale de SantĂ© (ARS) a tranchĂ© le 9 septembre : le dĂ©mĂ©nagement ne se fera pas.

Une trĂšs forte mobilisation

On peut dire que la mobilisation a payĂ©. Les employĂ©s avaient notamment participĂ© Ă  un lip-dub (intitulĂ© « OĂč t’es Lilas oĂč t’es? ») sur la musique de Stromae « Papaoutai ». Des personnalitĂ©s comme la chanteuse Catherine Ringer, qui a accouchĂ© dans cette maternitĂ©, a Ă©galement participĂ© Ă  la mobilisation aux cĂŽtĂ©s du personnel, dans un clip sur la musique de « Happy » de Pharell Williams. Plus de 33 000 personnes ont Ă©galement signĂ© la pĂ©tition du collectif « La maternitĂ© des Lilas vivra ! ».

Un projet de longue date

Pour les 150 salariĂ©s qui avaient votĂ© contre ce projet, c’est une victoire, mais comme le rappelle le collectif sur son site Internet, le combat n’est pas terminĂ©. En effet, un budget est dĂ©sormais nĂ©cessaire pour le nouveau projet, qui souhaite moderniser et agrandir la maternitĂ©. La construction d’un nouveau bĂątiment permettrait de rĂ©aliser 2 700 accouchements par an contre 1 600 actuellement. Le collectif rappelle que « l’Etat doit s’engager en ce sens comme promis (Ă  hauteur de 14 millions d’euros)». Oui, des travaux sont nĂ©cessaires pour cette maternitĂ© dont les locaux sont anciens (elle a ouvert ses portes en 1964) et jugĂ©s « trop exigus et trop vĂ©tustes ». En 2009 dĂ©jĂ , Roselyne Bachelot, Ă  l’Ă©poque ministre de la SantĂ©, avait dĂ©clarĂ© que des travaux Ă©taient nĂ©cessaires, et le projet avait Ă©tĂ© confirmĂ© par François Hollande Ă  son Ă©lection en 2012.

Et maintenant ? Prochain Ă©pisode mi-octobre, lors de la rencontre entre l’ARS et le collectif de soutien Ă  la maternitĂ© pour dĂ©battre du futur projet de rĂ©novation.

À lire absolument