Paris : les transports bientôt gratuits pour les enfants

Bonne nouvelle pour les familles parisiennes ! La maire de Paris, Anne Hidalgo, vient d’annoncer plusieurs mesures concernant les transports parisiens lors de ses vœux aux élus. Suivant les recommandations d’un rapport rendu public par Libération mercredi dernier, la maire a déclaré que les transports seraient gratuits pour les enfants de 4 à 11 ans à partir du mois de septembre, ainsi que plusieurs autres mesures.

Vers une gratuité partielle des transports

Elle avait annoncé il y a quelques mois vouloir rendre les transports gratuits pour tous. Mais, après avoir reçu le rapport qu’elle avait demandé, consacré à la mobilité dans le Grand Paris, Anne Hidalgo a dû faire marche arrière. La maire de Paris a déclaré que les transports en commun seraient désormais gratuits pour les enfants de 4 à 11 ans, à partir du mois de septembre. Jusqu’à présent, ils n’étaient gratuits que pour les enfants de moins de 4 ans.

De plus, la maire voudrait aussi que la ville prenne en charge à 50% les abonnements des jeunes de plus de 11 ans, afin d’aider les familles les plus modestes : « Je souhaite aussi que nous remboursions 50% de la carte Imagine R pour les collégiens et lycéens parisiens, en complément du coup de pouce déjà assuré par la région. » avant d’ajouter : « Pour avancer de pair sur les transports publics et la pratique du vélo, il semble pertinent de mettre en place la gratuité du Vélib pour les 14-18 ans« .

Gratuité pour les handicapés de moins de 20 ans

Le rapport sur la mobilité dans le Grand Paris, a fait remonté une contradiction. En effet, les adultes handicapés bénéficient de la gratuité des transports depuis 2018 mais pas les plus jeunes. Anne Hidalgo a donc annoncé que désormais, les personnes handicapés de moins de 20 ans, auraient elles aussi le droit à la gratuité des transports. A propos de ces mesures, la maire de Paris a déclaré qu’elles : « font le pari de la jeunesse pour accélérer la transition écologique. Elles sont aussi un gain important de pouvoir d’achat pour les familles parisiennes, dont je tiens à ce qu’elles puissent vivre et s’épanouir à Paris« .

D’autres pistes pour étendre la gratuité

Anne Hidalgo a émis le souhait d’étendre cette gratuité aux familles les plus modestes. La maire souhaiterait étendre cette gratuité aux foyers percevant moins de 1.5 fois le SMIC. Cette éventualité reste pour l’instant impossible à mettre en place, pour cela, il lui faudrait trouver un accord avec la région, présidé par Valérie Pécresse.


Toutes les autres mesures annoncées, devraient être mises en place d’ici septembre 2019.