Neufmois.fr » Au fil de l'actu » ParaĂźt-il que nos humeurs seraient liĂ©es Ă  la saison de notre naissance

Paraßt-il que nos humeurs seraient liées à la saison de notre naissance

Printemps, Ă©tĂ©, automne, hiver…  Dis-moi quelle saison tu es nĂ©,  ainsi je pourrais te dire Ă  quelles humeurs es-tu le plus souvent sujet ! D’aprĂšs une Ă©tude, la saison de naissance de bĂ©bĂ© a une influence sur ses humeurs plus tard… Étonnant, non ? On vous explique.

Dans le cadre du 27Ăšme CongrĂšs annuel du European College of Neuropsychopharmacology (ECNP) de Berlin, une Ă©tude intĂ©ressante sur les humeurs et les saisons a Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©e. Elle a Ă©tĂ© menĂ©e Ă  l’UniversitĂ© Semmelweis de Budapest auprĂšs de 400 personnes pendant plusieurs annĂ©es. Les scientifiques se sont pour cela intĂ©ressĂ©s aux comportements des adultes en fonction de leur saison de naissance.

Né en été ou en hiver ?

Les chercheurs hongrois affirment qu’ĂȘtre nĂ© en Ă©tĂ© ou en hiver n’a pas la mĂȘme influence sur nos comportements dans le futur… Ainsi, il semblerait qu’un bĂ©bĂ© nĂ© en Ă©tĂ© ait plus de risque d’ĂȘtre sujet Ă  des sautes d’humeur plus tard, d’ĂȘtre cyclothymique. Pour rappel, les personnes cyclothymiques alternent des pĂ©riodes d’euphorie puis de dĂ©pression ou d’irritabilitĂ©, sans forcĂ©ment qu’il y ait des circonstances qui l’expliquent.

A l’inverse, un bĂ©bĂ© nĂ© en hiver aurait, d’aprĂšs l’Ă©tude, moins de risques de devenir une personne irritable.

Cependant, les personnes nées en automne ont moins de risques de devenir dépressifs que ceux nés en hiver.

Explications biochimiques

Mais pourquoi ces rĂ©sultats ? La cause de ces humeurs serait biochimique, comme l’indique l’assistante professeur Xenia Gonda, Ă  la tĂȘte de cette Ă©tude. Les saisons auraient en effet un impact sur nos neurotransmetteurs monoamines, comme la dopamine ou la sĂ©rotonine, des neurotransmetteurs impliquĂ©s dans la rĂ©gulation de nos humeurs.

D’autres recherches doivent ĂȘtre effectuĂ©es pour expliquer pourquoi cette cause existe. « Nous ne pouvons rien dire pour l’instant sur les mĂ©canismes impliquĂ©s », a expliquĂ© l’experte, « Nous cherchons dĂ©sormais Ă  savoir si des marqueurs gĂ©nĂ©tiques sont liĂ©s Ă  la saison de naissance et aux humeurs », comme l’a citĂ© le site internet du Telegraph.

Et vous, vous y croyez à tout cela ?

À lire absolument