Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Nolwenn Leroy se confie sur sa nouvelle vie de maman et sur l’allaitement

Nolwenn Leroy se confie sur sa nouvelle vie de maman et sur l’allaitement

D‘ordinaire discrĂšte sur sa vie privĂ©e, surtout lorsqu’il s’agit de sa famille, Nolwenn Leroy s’est rĂ©cemment confiĂ© Ă  TĂ©lĂ© Loisir. Elle est revenue sur l’arrivĂ©e de son petit Marin et a expliquĂ© comment elle a pu concilier maternitĂ© et vie professionnelle.

Nolwenn Leroy, un amour fusionnel avec son fils

NĂ© de sa relation avec l’ancien tennisman Arnaud ClĂ©ment, Marin  est aujourd’hui ĂągĂ© de 15 mois. Et ce petit garçon n’a encore jamais passĂ© une nuit loin de sa mĂšre. « Il est partout avec moi ! Il me suit en concert, il dort dans le Tour Bus
 Je n’ai jamais passĂ© une nuit loin de mon fils, c’est diffĂ©rent de ce que l’on prĂ©conise en gĂ©nĂ©ral. Je m’occupe de mon enfant toute seule, sans l’aide d’un arĂ©opage de nounous ». Il Ă©tait impensable pour la chanteuse de ne pas s’occuper pleinement de son fils, et ce malgrĂ© ses enregistrements et ses tournĂ©es : « Quand je lis les interviews d’enfants d’artistes qui ont souffert de l’absence de leurs parents, je ne me vois pas lui offrir une autre vie que celle-lĂ . »

Un lien trĂšs fort grĂące Ă  l’allaitement

Si elle ne quitte jamais son fils, il y aussi une autre raison. En effet, mĂȘme s’il est dĂ©jĂ  ĂągĂ© de 15 mois, le petit Martin tĂšte encore le sein de sa mĂšre. Nolwenn Leroy a fait le choix de continuer Ă  allaiter son enfant, un choix qui en surprendrait plus d’un mais elle dit Ă  ce sujet : « Notre lien est encore plus fort. C’est aussi pour ça que l’on ne s’est jamais sĂ©parĂ© une seule seconde. C’est une expĂ©rience fabuleuse, et j’ai de la chance de pouvoir la vivre aussi longtemps « . Cependant, elle n’a pas pris cette dĂ©cision sans avoir demandĂ© l’avis de son pĂ©diatre. Alors qu’elle s’inquiĂ©tait que son fils passe autant de temps avec elle, pensant que peut-ĂȘtre cela Ă©tait de trop, son mĂ©decin lui a rĂ©pondu : « Qu’est-ce qui peut arriver de mieux Ă  un enfant que d’ĂȘtre toujours avec sa mĂšre ». De quoi rassurer mĂȘme les plus sceptiques.

Et vous, voudriez-vous allaiter votre enfant jusqu’Ă  15 mois ?

 

À lire absolument