Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus grossesse » Et si avoir des nausĂ©es quand on est enceinte Ă©tait signe de bonne santĂ© ?

Et si avoir des nausées quand on est enceinte était signe de bonne santé ?

Vous en avez ras-le-bol des nausĂ©es matinales (qui ne sont pas que matinales d’ailleurs) ? Eh bien, aprĂšs avoir lu ce qui qui suit, vous les trouvez peut-ĂȘtre moins insupportables (ou pas). Parce que se sentir patraque est le quotidien de quatre femmes sur cinq pendant leur grossesse, une Ă©tude a Ă©tĂ© menĂ©e par les Instituts nationaux de la santĂ© amĂ©ricains (NIH), et leurs rĂ©sultats vous apporteront peut-ĂȘtre un peu baume au cƓur (pourquoi pas ?). En effet, pour la future maman, avoir de tels symptĂŽmes peut s’avĂ©rer trĂšs gĂȘnant voir quasiment impossible Ă  vivre, mais ils ne sont a priori pas toujours inquiĂ©tants.

Un risque réduit de fausses couches

PubliĂ©e dans le JAMA Internal Medicine, l’étude montre que ces symptĂŽmes peuvent ĂȘtre associĂ©s Ă  une diminution du risque de fausse couche au cours du premier trimestre. On estime cette rĂ©duction Ă  hauteur de 55% lorsqu’il y a des nausĂ©es et 81% si elles sont accompagnĂ©es de vomissements. PlutĂŽt rassurants comme rĂ©sultats !

Pour l’étude, les chercheurs ont suivi prĂšs de 800 femmes dont la grossesse a Ă©tĂ© confirmĂ©e par un test urinaire. À la fin de l’étude, 188 grossesses (24 %) ont fini par une fausse couche. AprĂšs deux semaines de grossesse, prĂšs de 18 % des femmes ont signalĂ© des nausĂ©es sans vomissements et environ 3 % ont rapportĂ© des nausĂ©es avec vomissements. Ces chiffres ont grimpĂ© Ă  57 % et 27 %, respectivement, aprĂšs la huitiĂšme semaine de grossesse. AprĂšs l’étude de ces chiffres, les chercheurs ont constatĂ© que les nausĂ©es ou la combinaison nausĂ©es et vomissements Ă©taient associĂ©es Ă  une rĂ©duction de 50 % à 75 % du risque de fausses couches chez les futures mamans.

Pourquoi se sent-on nauséeuse pendant le premier trimestre de grossesse ?

Les nouveaux rĂ©sultats confirment les recherches antĂ©rieures mais la raison de ces symptĂŽmes reste encore inconnue, les chercheurs ont exclu quelques thĂ©ories. Le spĂ©cialiste Hinkle explique Ă  CBS news qu’il y a eu quelques hypothĂšses selon lesquelles les nausĂ©es seraient une sorte d’alarme liĂ©e Ă  l’évolution des habitudes de vie Ă  adopter pendant la grossesse (prĂ©venir le tabagisme ou la consommation d’alcool par exemple). Cependant, les chercheurs ont excluent ces hypothĂšses. Hinkle emet la possibilitĂ© que les mĂ©canismes hormonaux pourraient ĂȘtre en jeu, mais d’autres recherches sont nĂ©cessaires pour comprendre la cause sous-jacente des nausĂ©es. L’avantage de l’étude est dĂ©jĂ  un  soulagement puisque tous ces symptĂŽmes sont dĂ©jĂ  le signe d’une diminution du risque de fausse couche.


Cependant ces rĂ©sultats ne devraient pas inquiĂ©ter les femmes qui n’ont ni nausĂ©es et ni vomissements pendant la grossesse puisqu’elles sont toutes diffĂ©rentes et propres Ă  chaque individu.


À lire absolument