Méningite B : un enfant de 5 ans diagnostiqué dans une école !

Le mardi 1er décembre 2015, un cas de méningite B a été diagnostiqué sur un enfant de 5 ans, dans le Lot-et-Garonne, à Agen.

Mardi dernier, dans la classe de section maternelle de l’école Sembel, à Agen, c’était la panique. En effet, un enfant de 5 ans a été diagnostiqué comme porteur d’une infection invasive à méningocoques (la méningite) de type B. L’enfant a directement été pris en charge par le service pédiatrique du centre hospitalier d’Agen et la délégation territoriale de Lot-et-Garonne de l’Agence Régionale de Santé d’Aquitaine a fait parvenir l’information dans un communiqué de presse. En effet, cette infection est très contagieuse et peut être mortelle, si le patient n’est pas soigné rapidement.

L’Agence Régionale de Santé d’Aquitaine a expliqué dans son communiqué que des « traitements antibiotiques sont en cours et qu’il n’y a pas de vaccination à prévoir », avant de souligner que le méningocoque a été isolé. La méningite étant d’origine bactérienne et très contagieuse, tous les proches de l’enfant qui ont été en contact avec lui ont également été mis sous antibiotiques. Les parents de l’école maternelle ont également  reçu un courrier contenant des recommandations face à cette maladie.

Quels sont les symptômes du méningocoque ?

Une méningite, c’est une inflammation des méninges, les membranes qui protègent le cerveau et la moelle épinière. Les personnes qui risquent le plus de contracter une méningite sont les nourrissons, les adolescents jusqu’à l’âge de 24 ans, les personnes âgées, les enfants scolarisés qui vivent en pensionnat, les militaires et ceux qui vivent en caserne, les enfants en crèche. Les symptômes de cette maladie sont une forte fièvre, une raideur dans la nuque, un mal de tête permanent, des nausées et vomissements, et la possibilité aussi de convulser, de faire des crises d’épilepsie, voire de tomber dans le coma. Prenez bien en compte tous ces symptômes afin de pouvoir appeler un médecin au plus vite si vous constatez deux ou plusieurs symptômes associés chez une personne.


Que faire pour un nouveau-né ?

Un vaccin, Hæmophilus influenzae de type B, est recommandé pour tous les nourrissons, il est administré en quatre doses entre 2 et 18 mois et prévient de la méningite type B. Il est donc préférable de le faire vacciner face à cette maladie. Les symptômes chez le nourrisson sont les mêmes que pour les adultes (voir précédemment) sinon le fait que bébé pleurera beaucoup et qu’il aura une poussée de fièvre. Si vous décelez ces symptômes chez votre nouveau-né, emmenez-le directement à l’hôpital. Attention, la méningite de type B peut causer de graves lésions cérébrales et se révèle mortelle dans 50% des cas si elle n’est pas traitée très rapidement.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire