Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop Grossesse

Les maternités parisiennes vont-elles renvoyer dehors les jeunes mamans SDF avec leurs bébés ?

L’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) s’inquiète : le nombre de femmes qui accouchent dans une maternité de l’un de leurs établissements publics de santé et sont sans domicile fixe à leur sortie ne cesse d’augmenter . Pour cet hiver, Martin Hirsch, directeur général de l’AP-HP a proposé que l’Hôtel-Dieu devienne un site d’hébergement pour ces jeunes mamans, a-t-il demandé au Préfet de la région Île-de-France dans un courrier du 17 novembre dernier.

Accueillir des mamans et leur nouveau-né

Martin Hirsch a tiré la sonnette d’alarme. Au moment où l’hiver pointe le bout de son nez, il est important de ne pas se retrouver sans aucun lieu d’hébergement. Ce n’est pas nouveau, tous les ans, les services sociaux, de nombreuses associations ainsi que le SAMU social tentent de trouver une solution pour toutes les personnes sans domicile fixe. Mais ce qui inquiète le plus, ce sont les jeunes mères qui ressortent de la maternité avec leur petit bout, sans avoir aucune idée du lieu où elles pourraient vivre… Le directeur de l’AP-HP semble avoir trouvé une solution, nous informe le site officiel aphp.fr. En effet, à l’Hôtel-Dieu, situé dans le IVème arrondissement de Paris, il existe deux anciennes unités d’hospitalisation disposant d’environ 35 chambres. L’accès n’étant pas séparé de l’espace public, les unités ne peuvent être mobilisées pour l’hébergement d’urgence des jeunes mamans qu’avec la collaboration de l’hôpital. Qui plus est, estime le site officiel de l’AP-HP, « ces unités nécessitent un encadrement adapté et compatible avec le bon fonctionnement de l’établissement ».

Pour Martin Hirsch, l’Hôtel-Dieu est un établissement répondant à toutes les conditions nécessaires pour accueillir temporairement des mamans avec leur nouveau-né. L’accueil prendrait fin à l’issue de la trêve hivernale. Si tout se passe bien, et que l’évaluation de cette expérimentation est bonne, la possibilité de poursuivre l’année suivante pourrait être envisagée. Une bonne solution pour tenter de protéger le bébé et la maman. Malheureusement, il n’est pas si pessimiste de penser que cela ne sera pas suffisant…


Quels risques pour bébé l’hiver ?

Lorsqu’on se trouve bien au chaud chez soi et que l’on doit sortir dehors, avec ces températures en dessous de zéro, ce vent glacé, voire même la neige, il est important de bien protéger bébé ! Tout d’abord on commence par bien le couvrir, l’habiller chaudement, en le protégeant du vent, avec le bonnet, les gants et l’écharpe. Évitez de le mettre dans un porte-bébé, il vaut mieux le transporter dans les bras, dans un landau ou en poussette dans une chancelière chaude, pour que bébé puisse bouger et ainsi se réchauffer. Si votre petit bout ne peut pas bouger et n’est pas assez couvert, le froid va rétrécir ses vaisseaux sanguins, et ainsi le sang passera avec difficulté dans ses membres du corps. Le froid peut aussi entraîner un développement d’infections broncho-pulmonaires (bactéries ou virus touchant les bronches). Toujours est-il que le mieux reste d’éviter de sortir avec bébé en période de grand froid.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire