Les 7 règles d’or pour bien choisir sa poussette

Pour de jeunes parents, il n’y a pas plus séduisant que le rayon des poussettes ! De plus en plus colorées, de plus en plus design…., cet accessoire indispensable peut coûter de 50 à 1500€. Alors, sur quels critères s’appuyer pour bien choisir votre poussette ?

Tenez compte de l’âge de votre bébé avant de choisir votre poussette

Pour un bébé qui vient de naître, il faut une poussette qui tient compte de sa fragilité. Position à plat indispensable ! Certes, vous pouvez adapter le cosy sur la plupart des poussettes, mais cette installation est déconseillée au-delà d’une heure et demie, sauf si vous achetez un cosy qui s’allonge totalement à plat sur la poussette (EvoluPro de Kiddy, IziSleep de Stokke by Besafe…) et qui peut être compatible avec la poussette deuxième âge de vos rêves. Sinon, optez pour une poussette premier âge, avec nacelle amovible ou hamac transformable en nacelle à plat.

Envisagez l’offre Pack Travel en tenant compte des impératifs de sécurité sur la route

La solution du pack trio ou duo (avec nacelle et/ou gr0+) est sans nulle doute la solution la plus pratique et la plus économique. Sauf si vous roulez beaucoup, auquel cas un siège auto plus sécurisant (i-Size ou Dos à la route jusqu’à 4 ou 5 ans), rarement proposé en pack duo ou trio pour l’instant, sera plus indiqué pour bien protéger votre enfant sur la route.

Choisissez le châssis de la poussette en fonction de vos besoins.

Selon que vous slalomez entre les trottoirs encombrés, les montées de bus et les portails de métro ou entre les nids de poule des chemins forestiers, vous n’avez pas besoin des mêmes fonctionnalités. Un vrai châssis tout-terrain est en général plus encombrant et plus lourd qu’un châssis de citadine, plus léger, plus compact. Peu de marques encore ont lancé le siège adaptable sur plusieurs châssis de la marque, à l’instar de Stokke dont le siège s’adapte à l’envi sur le châssis design Xplory, le châssis city Scott, tous chemins Crusy et tout-terrain Trailz, ce qui permet de limiter à la fois le coût d’achat de la seconde poussette et l’encombrement.

Tenez compte de la taille de votre coffre de voiture

C’est ballot, c’est déjà arrivé que des parents renvoient une poussette achetée sur le web parce qu’elle ne rentrait pas dans leur coffre ou occultait toute la place. En règle générale, surtout si vous êtes des parents nomades, vous aurez besoin de deux poussettes, au fil du temps. Une confortable pour la première année et les longues balades, une seconde plus compacte et légère ensuite type Bee de Bugaboo, Nano de Mountain Buggy, Zapp de Quinny, ou encore Easylife de Recaro… pour plus de praticité en ville et en voyage.

Privilégiez le multiposition

Idéalement, une poussette premier âge doit permettre de positionner bébé face aux parents et face à la route, ensuite, vers 6 mois ou plus. En poussette deuxième âge, si le hamac est fixe, c’est moins gênant.

Voir Aussi

Testez la maniabilité de la poussette

Il y a certainement autour de vous des mamans qui possèdent la poussette de vos rêves. Offrez-leur un gâteau fait maison et demandez-leur de vous prêter pendant une demi-heure leur poussette. Faites de même au parc, cela permet de nouer connaissance avec des autres mamans, de créer de la complicité chaleureuse dans le quartier. Passez des trottoirs, montez dans le bus ou prenez le métro si c’est le mode de transport que vous utiliserez avec bébé. Vérifiez que bébé ne sera pas trop secoué, que vous ne forcez pas trop sur les roues et le guidon pour monter les trottoirs. Pliez-la et installez-la dans votre coffre pour juger de son encombrement, testez son rangement à votre domicile. Vous pouvez aussi poser une question sur le forum de Neuf Mois pour connaître les avis des mamans utilisatrices, leur demander des photos en situation (pliée, rangée dans le coffre…).


Vérifiez le confort de l’assise

Idéalement, quand vous appuyez sur l’assise, vous ne devez pas sentir trop l’armature métallique de soutien. Imaginez votre petit bout de 18 mois faire peser son poids sur le hamac au risque de sentir sous ses cuisses la dureté de l’armature ! Il faut aussi choisir de préférence un modèle avec renforts latéraux. Votre enfant s’endormira souvent dans sa poussette et des renforts latéraux soutiendront mieux son cou qui va forcément partir dans le vide, sur le côté.

Les 7 regles dor pour bien choisir sa poussette

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire