Manque de fer pendant la grossesse et autisme chez l’enfant seraient liés

Une étude américaine de l’Université de Californie s’est intéressée pour la première fois au rapport entre carence en fer chez la femme enceinte et autisme chez l’enfant. Apparemment, les deux seraient liés… On vous dit tout.

Pour cette étude, les données de mamans et d’enfants étudiés entre 2002 et 2009 et faisant partis du Childhood Autism Risks from Genetics and the Environment (CHARGE, en Français risques autistiques chez l’enfant de la génétique et de l’environnement) ont été analysées.

 

Que nous apprennent les recherches ?

 

D’après les scientifiques, le risque pour l’enfant d’être sujet à des troubles autistiques augmente si la future maman avait des carences en fer ou anémie lorsqu’elle était enceinte. Et ce risque augmente d’autant plus si la femme est âgée de 35 ans ou plus. D’autres facteurs peuvent augmenter les risques comme l’obésité, l’hypertension ou le diabète de cette dernière.

 

Pour rappel, le fer est nécessaire au corps humain : c’est un minéral qui transporte l’oxygène à travers le corps. Il est d’autant plus important pendant la grossesse, car c’est une période où le corps est mis à rude épreuve et où les organes comme l’utérus travaillent beaucoup. Le fer est aussi indispensable pour le bon développement de bébé. Une carence en fer pourrait donc altérer le développement cérébral de bébé et dans certains cas induire des troubles autistiques.

 

Rebecca Schmidt, professeur assistante au Département public des sciences et de la santé, a expliqué que « la carence en fer, et sa conséquence l’anémie, est la carence en nutriments la plus commune, surtout pendant la grossesse, elle affecte 40 à 50% des femmes et de leurs enfants ». Que faire pour pallier à cette carence en fer ? Les scientifiques conseillent de suivre précisément les recommandations de son médecin.

 


Pour info, on trouve du fer dans le cacao, le poisson, la volaille, les œufs, les fruits secs…

Mais pas de panique futures mamans, cette étude, comme toutes les études, fait état de corrélations qui ont été découvertes chez certaines personnes, cela ne veut pas dire que toute carence en fer amènera des troubles autistiques chez l’enfant.

 

(étude : http://www.ucdmc.ucdavis.edu/publish/news/mindinstitute/9189)

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire