Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Poursuivie par la justice pour avoir vendu son bĂ©bĂ©

Poursuivie par la justice pour avoir vendu son bébé

C‘est en Chine qu’une femme a Ă©tĂ© inculpĂ©e dimanche 25 janvier 2015 pour avoir vendu son bĂ©bĂ©. Elle aurait Ă©tĂ© aidĂ©e par son obstĂ©tricien dans cette trĂšs curieuse dĂ©marche commerciale pour en tirer la somme de 6000 euros. Si elle avait fait passer pour mort son nouveau-nĂ©, c’est la belle-mĂšre de la jeune femme qui s’est doutĂ©e de quelque chose pour ensuite prĂ©venir les autoritĂ©s. Selon le site internet l’Express.fr, la maman a Ă©tĂ© arrĂȘtĂ©e, accusĂ©e de « trafic d’ĂȘtres humains ».

PrĂ©textant que l’arrivĂ©e de ce nouveau bĂ©bĂ© allait perturber l’Ă©quilibre de son aĂźnĂ© issu d’un premier mariage, cette maman avait pris l’initiative de s’en sĂ©parer contre rĂ©munĂ©ration. Pour cela, elle a fait appel Ă  son gynĂ©cologue obstĂ©tricien afin que celui-ci l’aide Ă  trouver un couple d’acheteurs. Une fois l’enfant vendu en Ă©change de 6000 euros (42 000 yuans), le mĂ©decin aurait obtenu sa part, pour un montant de 7000 yuans, soit environ 1000 euros.

D’aprĂšs les propos rapportĂ©s par le journal Chine Nouvelle, la mĂšre n’Ă©tait pas en trĂšs bon terme avec son conjoint et il y avait souvent des disputes conjugales entre eux. Avec l’arrivĂ©e d’un nouveau bĂ©bĂ©, la jeune femme aurait pris peur pour son premier enfant, qu’elle craignait voir perturbĂ© suite Ă  l’arrivĂ© d’un nouveau nourrisson dans le foyer.

Si cette femme chinoise est aujourd’hui inculpĂ©e pour trafique d’ĂȘtre humain, l’obstĂ©tricien est Ă©galement poursuivi pour complicitĂ©.

Selon l’Express.fr, ce fait divers n’est pas un cas isolĂ©. En effet, avec la politique de l’enfant unique et la prĂ©fĂ©rence pour les nourrissons de sexe masculin, un large trafique de bĂ©bĂ©s prospĂ©rerait aujourd’hui en Chine, malgrĂ© les efforts des autoritĂ©s chinoises qui tentent de dĂ©manteler ces rĂ©seaux. La police viendrait d’ailleurs de dĂ©couvrir un rĂ©seau oĂč 37 enfants auraient Ă©tĂ© rĂ©cupĂ©rĂ©s et 100 adultes inculpĂ©s pour trafique d’ĂȘtre humain, dans l’est de la Chine.

 

À lire absolument