Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » LynchĂ©e sur Facebook pour avoir voulu aider une maman malade Ă  allaiter !

Lynchée sur Facebook pour avoir voulu aider une maman malade à allaiter !

©Rebecca Wanosik/Facebook

Le 30 septembre dernier, Rebecca Wanosik, une jeune maman de 29 ans originaire du Missouri aux États-Unis, a reçu un message sur son tĂ©lĂ©phone portable d’une amie. Cette derniĂšre lui demandait si elle pouvait allaiter le bĂ©bĂ© d’une autre femme. La raison ? Celle-ci devait se faire opĂ©rer et le bĂ©bĂ© est entiĂšrement nourri au sein et refuse carrĂ©ment le biberon. C’est donc tout naturellement que Rebecca Wanosik a acceptĂ©. Seulement elle ne pensait pas qu’afficher ce qu’elle avait fait sur son Facebook lui attirerait les foudres des internautes. 

Lorsque la petite puce est arrivĂ©e chez elle, la jeune maman a bien vu Ă  quel point elle Ă©tait « affamĂ©e, extĂ©nuĂ©e, et avait juste besoin d’ĂȘtre allaitĂ©e. » Alors c’est ce qu’elle a fait : elle a nourri cette petite fille qu’elle ne connaĂźt pas, afin de subvenir aux besoins de cette choupinette. Et en faisant cela, Rebecca Wanosik a exprimĂ© l’envie qu’une autre personne fasse la mĂȘme chose pour son enfant « dans un moment de dĂ©sespoir ». C’est donc en mĂȘme temps qu’elle a nourri son bĂ©bĂ©, et cette petite fille. En les allaitant ensemble, elle a remarquĂ© que les bĂ©bĂ©s se tenaient la main. Trop mignon vous ne trouvez pas ?

femme-allaite-bebe-autre-femme-facebook-viree-insultee

Elle s’est fait insulter par d’autres internautes

Rebecca Wanosik rĂ©vĂšle que les photos ont Ă©tĂ© partagĂ©es avec l’accord de la maman, qui n’a pas su rĂ©sister devant « tant de mignonnerie » a-t-elle racontĂ© au site amĂ©ricain People. Les deux mamans ont alors toutes deux partagĂ© les photos sur le rĂ©seau social, le 7 octobre dernier. Au dĂ©but, les commentaires de leurs proches Ă©taient trĂšs enthousiastes, gentils. Mais au fur et Ă  mesure que la publication de Rebecca Wanosik a Ă©tĂ© partagĂ©e, et plus les commentaires des internautes devenaient mĂ©chants et insultaient la jeune femme. Elle a confiĂ© au site amĂ©ricain : « Quelqu’un m’a traitĂ©e de pĂ©dophile, un autre m’a dit ‘peux-tu me nourrir aprĂšs ?’. Les gens ont eu des propos pleins de haine. C’Ă©tait vraiment horrible ». La jeune maman a alors expliquĂ© au magazine People qu’elle conçoit que chacun puisse avoir son opinion, mais que la mĂ©chancetĂ© n’a rien Ă  faire ici.

Virée de Facebook

Trois jours aprĂšs la mise en ligne de sa publication sur Facebook, Rebecca Wanosik a tentĂ© de se connecter sur son compte. En vain. C’est alors avec surprise qu’elle a remarquĂ© que son compte avait Ă©tĂ© dĂ©sactivĂ© ! Se sont donc ensuivis de multiples papiers Ă  envoyer… Elle a racontĂ© : « J’ai dĂ» leur envoyer [des copies] de ma licence de cosmĂ©tologie, mon certificat de mariage, ma carte de fidĂ©litĂ© Walmart, ma carte d’identitĂ© militaire. »Â Pour la jeune femme c’est certain : mĂȘme ouvrir un compte bancaire est moins compliquĂ©. Alors la maman ne comprend pas.

Au dĂ©part, mettre ces photos n’Ă©tait pas une maniĂšre de montrer son engagement envers l’allaitement maternel, c’Ă©tait juste pour montrer Ă  ses proches ce qu’elle a fait pour le bĂ©bĂ© d’une inconnue. AprĂšs tout, elle ne faisait que pratiquer le « Wet Nursing » (le fait d’allaiter les bĂ©bĂ©s d’autres femmes), qui est une pratique bien connue outre-Manche. Mais aprĂšs tout ce que cela a engendrĂ© (les insultes et son bannissement du rĂ©seau social), elle exprime son coup de gueule au site People, expliquant qu’une maman ne doit pas arrĂȘter d’allaiter son bĂ©bĂ© car une personne Ă  cĂŽtĂ© d’elle ne se sent pas Ă  l’aise avec cette pratique. Car, dit-elle, « pour que votre corps puisse produire du lait, il faut se sentir Ă  l’aise ». Avec cette nouvelle publication, elle appelle alors Ă  normaliser et sensibiliser l’allaitement grĂące au hashtag #NormalizeBreastfeeding.

À lire absolument

Laisser un commentaire