Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Le mĂ©decin Michel Cymes fait le point sur les produits Ă  Ă©viter pour laver bĂ©bĂ©

Le médecin Michel Cymes fait le point sur les produits à éviter pour laver bébé

Crédit : huggieswipespregnancy

Nombreux sont les produits proposĂ©s pour la toilette des bĂ©bĂ©s. Lingettes, laits pour le corps, savons, parfum… la table Ă  langer de bĂ©bĂ© est souvent recouverte de produits en tout genre, mais parfois, il suffit de peu pour faire le nĂ©cessaire. Sur RTL, le mĂ©decin et chroniqueur radio Michel Cymes a parlĂ© de tous ces produits pour laver votre nouveau-nĂ©.

Un seul produit peut suffire

« La tendance est au minimalisme et Ă  la simplicitĂ©, ce qui fera autant de bien Ă  vos finances qu’Ă  la santĂ© de vos enfants. Tout cela vient sans doute en rĂ©action à l’explosion des allergies, dont beaucoup sont dues aux ingrĂ©dients qu’on trouve dans les produits cosmĂ©tiques« , explique Michel Cymes. Il est difficile de se munir d’un produit unique pour la toilette de son bĂ©bĂ©. NĂ©anmoins, certaines compositions sont Ă  bannir, ce qui vous donnera un choix plus restreint. « Il faut se munir d’une loupe pour lire la composition des produits sur l’emballage, et surtout savoir ce qui est Ă  Ă©viter. Le phĂ©noxyĂ©thanol, par exemple, si vous croisez ce mot, passez votre chemin. L’Agence de sĂ©curitĂ© du mĂ©dicament considĂšre que les enfants de moins de 3 ans doivent rester Ă  l’Ă©cart de cet ingrĂ©dient« , prĂ©vient le mĂ©decin. Ensuite, il faut aussi se mĂ©fier de tout ce qui est allergĂšnes, irritants et perturbateurs endocriniens. Pour cela, Michel Cymes propose de tĂ©lĂ©charger l’application gratuite Quelcosmetic qui vous aidera Ă  trouver les produits adaptĂ©s Ă  votre bĂ©bĂ©.

« On ne met pas d’eau de toilette ou de parfum Ă  un bĂ©bĂ© »

Selon Michel Cymes, « la composition de ces produits (parfums pour bĂ©bĂ©s) est un secret industriel, on ne sait pas ce qu’il y a dedans et on ne peut pas exclure qu’ils contiennent des allergĂšnes« . Et pour les lingettes « mieux vaut donc rincer les fesses et surtout bien les sĂ©cher en tapotant dessus, sinon il peut y avoir irritation et vous allez vous prĂ©cipiter sur la premiĂšre crĂšme venue pour soulager votre enfant« , ajoute l’expert. Enfin, pour Michel Cymes, il faut se mĂ©fier de deux choses, la mention « spĂ©ciale bĂ©bĂ© » qui ne veut pas forcĂ©ment dire grand chose et le fait qu’un produit soit vendu en pharmacie. « Elle ne fait l’objet d’aucun contrĂŽle. Et puis, ce n’est pas parce qu’un produit est vendu en pharmacie qu’il est meilleur qu’un produit en supermarchĂ©. Ce choix est souvent un choix dĂ©libĂ©rĂ© fait par la marque pour des raisons marketing, et uniquement pour ça« .

À lire absolument