Le lait infantile deviendra-t-il un médicament ?

Les laits infantiles sont des produits sensibles et la récente affaire Lactalis a mit en lumière les défaillances du système de contrôle des laits destinés aux nourrissons et aux bébés. Ainsi, une commission d’enquête de l’Assemblée Nationale a décidé de se pencher sur la possibilité de classer les laits infantiles comme médicaments.

Le lait infantile aura-t-il le statut de médicament ?

Une commission d’enquête parlementaire a proposé de faire évoluer le statut du lait infantile. En effet, depuis l’affaire du lait Lactalis, la filière des laits maternels a été fragilisée et des failles dans la sécurité de ces produits ont été détectées. Des mesures s’avèrent donc essentielles pour garantir la sécurité des laits maternel. Ainsi si le lait infantile devient un médicament, il subira de nombreux contrôles qui seront sous la responsabilité de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de santé). Cependant, la ministre de le Santé, Agnès Buzin, est plus nuancée. Changer le statut du lait infantile en médicament pourrait avoir d’autres conséquences comme par exemple une hausse des prix. La commission d’enquête rendra son rapport dans une semaine et pourra éclaircir les avantages et les inconvénients d’un tel classement.

Lait infantile ou allaitement : à vous de choisir !

L’allaitement est la meilleure des alimentations possibles pour le nouveau-né. A température idéale, économique et toujours facile d’accès ! La composition du lait maternel s’adapte aux besoins de l’enfant, contient tous les nutriments dont bébé à besoin et protège efficacement bébé. Mais pour des raisons diverses de nombreuses femmes n’y ont pas recours et le choix du lait infantile est alors important. Votre pédiatre et votre pharmacien vous aideront dans ce choix, n’hésitez donc pas à leur poser toutes vos questions. Dans tous les cas, le choix vous appartient et l’important est le lien que vous créez avec votre bébé.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire