Affaire du lait contaminé Lactalis : une association se mobilise

L’affaire Lactalis n’en finit pas de rebondir. Au milieu du chaos médiatique, ce sont de nombreuses familles qui ont été touchées et qui demandent que toute la lumière soit apportée sur cette affaire. Des associations se mobilisent pour aider les familles touchées et pour que ce scandale ne se reproduise pas.

L’affaire Lactalis : ou en est-on ?

Après la découverte de 36 cas d’infections à la salmonelle chez des nourrissons ayant consommé du lait infantile, le groupe Lactalis a décidé d’effectuer différents retraits de lots de lait infantile préparés dans l’usine incriminée (située à Craon en Mayenne). Mais c’est le ministère de l’économie qui va accélérer les retraits par la suite et convoquer les dirigeants du groupe pour qu’ils puissent rendre des comptes.

Ce n’est pas moins de 12 millions de boites de lait infantile que Lactalis va devoir retirer dans les pays européens touchés. Le président de la société Lactalis a tenu également à présenter ses excuses aux consommateurs et aux familles touchées et a assuré que toutes les familles ayant subit un préjudice devraient être indemnisées.

Quelle est cette association de familles de victimes du lait contaminé ?

Quentin Guillemain est le papa d’un bébé de quelques mois qui a consommé du lait contaminé pendant plusieurs semaines. Il a décidé de créer l’association de familles de victimes du lait contaminé aux salmonelles. En effet, si l’effet d’annonce du géant du lait va dans le sens d’une indemnisation pour les victimes, le président de l’association souligne le fait que le nombre de contamination est sans doute largement sous-estimé. Il précise d’ailleurs qu’il a déjà reçu de nombreux courriers de parents décrivant les symptômes de la salmonellose chez leur enfant sans que ces cas aient été reportés par les autorités sanitaires.

Pour aller plus loin dans leur démarche et pouvoir avancer les frais de justices qui peuvent parfois être élevés, l’association a également mis en place un grand fond de solidarité sur la plateforme participative GoFundMe à l’adresse suivante : https://www.gofundme.com/lactalis .

Les dons récoltés serviront à payer les frais de justice, les frais de communication pour pouvoir mettre rapidement en place un site internet pour que les parents puissent échanger entre eux et les frais administratifs pour coordonner toutes les plaintes (contre Lactalis mais aussi les enseignes de distribution et pharmacies qui ont vendu les lots contaminés).

A noter, ce soir à 21 h sur France 2, enquête sur l’industrie laitière et Lactalis dans Cash Investigation.


Voir Aussi

 

Rédigé par Morgane ODABACHIAN

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire