L’allaitement prévient le risque de diabète chez la maman

Une étude publiée le 23 novembre par les chercheurs de l’Annals of internal medicine révèle que les femmes atteintes de diabète gestationnel durant leur grossesse auraient moins de risques de développer un diabète de type 2 si elles allaitent leur enfant pendant au moins 6 mois. Le docteur Erica Gunderson, responsable de l’étude, a indiqué: « La quantité et la durée d’allaitement peuvent offrir des avantages uniques aux femmes. »

De 2008 à 2011, 1 000 femmes ont été suivies par des médecins. Il ressort que 12% des femmes ayant nourri leur bébé avec du lait en poudre ont contracté un diabète de type 2 dans les deux ans après leur accouchement. Ainsi grâce à ce résultat, on découvre que l’allaitement n’est pas seulement bénéfique pour l’enfant, mais qu’il protège aussi la maman. Le docteur explique qu’il est important que les futures mamans soient informées du lien entre l’allaitement et le diabète: « Cela devrait faire partie des premiers efforts de prévention de diabète par les systèmes de services médicaux. »

L’allaitement recommandé durant les 6 premiers mois du bébé

Les femmes enceintes touchées par un diabète gestationnel ont sept fois plus de risques de développer un diabète de type 2 après leur grossesse si elles n’allaitent pas. C’est pourquoi de nombreuses organisations comme l’Académie américaine de pédiatres (AAP), et l’OMS recommandent l’allaitement jusqu’à 6 mois et ensuite un allaitement mixte pendant 1 an.


N’oubliez pas que l’allaitement n’est pas une obligation et que chaque maman est libre de choisir comment elle veut nourrir son enfant lors des premiers mois de sa vie.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire