Laisser pleurer bébé pour un sommeil de meilleure qualité ?

Un nouveau-né, ça pleure pour tout…et rien. Quand il a faim, quand il a froid, quand il est fatigué, ect… Et au bout d’un moment, nous aussi les parents nous sommes fatigués de l’entendre toujours pleurer, et particulièrement la nuit. Alors, on va voir bébé, on le console, on cherche à savoir ce qu’il a. Mais selon une récente étude, laisser notre bébé pleurer l’aiderait à avoir une meilleure qualité du sommeil. Ah oui, mais le nôtre ?

L’étude, réalisée par des chercheurs de l’École de psychologie de l’Université de Flinders, en Australie, a été publiée dans la revue médicale Pediatrics. Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont suivi 43 bébés qui avaient des problèmes de sommeil, âgés entre 6 et 16 mois, durant un an.

Trois méthodes pour endormir bébé

Les parents de ces enfants ont été divisés en trois groupes, dont chacun avait une méthode appelée « entraînement au sommeil ». Pour le premier groupe, il s’agissait de la méthode très connue sous le nom de « méthode 5-10-15 » qui consiste à retarder à chaque fois de cinq minutes votre venue lorsque bébé pleure.

Le deuxième groupe avait une méthode appelée « Fading ». Celle-ci consiste tout d’abord à retarder le moment de mettre bébé au lit, afin qu’il s’endorme de lui-même. Puis, dès le lendemain, il fallait avancer de 5 minutes l’heure du coucher, afin d’arriver à un horaire convenable pour mettre bébé au lit. Quant au troisième groupe, il n’avait pas de réelle méthode imposée, et pouvait faire comme bon lui semblait, en utilisant (ou pas), un « entraînement au sommeil ».


Résultat ? Tous les bébés, dont les parents avaient utilisé une méthode, se sont endormis 13 minutes avant ceux qui n’en ont pas utilisés. Également, les experts ont remarqué que les bébés endormis grâce à un « entraînement au sommeil » se sont beaucoup moins réveillés durant la nuit. Bonne nouvelle, pas vrai les amies ?

Moins de stress pour toute la famille

Mais ce n’est pas tout ! En laissant bébé pleurer, vous le laissez libérer son stress. Ainsi, en dormant il n’en a plus. Et ce qui est sûr, c’est que si bébé est moins stressé, alors il pleure moins, alors nous on dort mieux et donc on est, nous aussi, beaucoup moins anxieux. Si ce n’est pas génial ? Dans son rapport, le professeur Michael Gradisar, principal auteur de l’étude a déclaré : « Nous espérons que ces résultats seront une aide pour ces parents qui cherchent le comportement à adopter face au sommeil de leur enfant. » Alors les amies, pour quelle méthode allez-vous opter pour endormir bébé ?

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire