Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop Grossesse

L’abdominoplastie, une chirurgie pouvant diminuer l’incontinence et le mal de dos post-grossesse

abdominoplastie-opération-neuf mois

La grossesse et l’accouchement mettent à rude épreuve l’organisme de la femme. Incontinence urinaire, douleurs, mal de dos… les suites de l’accouchement sont parfois difficiles. L’abdominoplastie est une méthode de chirurgie esthétique permettant de retirer la graisse abdominale. Une étude récente semble montrer qu’au-delà du bénéfice esthétique, cette chirurgie permettrait d’améliorer les problèmes d’incontinence urinaire. Mais également les problèmes de lombalgies (douleurs au dos) qui peuvent apparaître après une grossesse.

L’abdominoplastie, une solution pour lutter contre l’incontinence urinaire

C’est la revue Plastic and Reconstructive Surgery qui a publié cette étude. Plus de 200 femmes ont participé à cette étude. Les auteurs ont examiné les bénéfices de l’abdominoplastie. Si on pratique cette opération pour diminuer l’excès de graisse abdominale accumulée après les grossesses ou des variations de poids, elle peut en effet avoir des effets positifs sur l’incontinence et les lombalgies. En effet, l’abdominoplastie combinée avec une chirurgie réparatrice musculaire permettrait d’avoir des résultats prometteurs. L’abdominoplastie associée à une réparation des tissus rectaux permettrait une amélioration de l’incontinence urinaire de la lombalgie significative.

Avant l’opération, près de la moitié des femmes souffraient d’une incontinence et plus de la moitié souffraient du dos. Six mois après l’opération les chiffres descendent à 2% pour l’incontinence et 9% pour le mal de dos. Différentes méthodes d’abdominoplastie réalisées donnent des résultats probants. L’abdominoplastie reste une opération chirurgicale qui comprend des bénéfices mais également des risques. En effet, si vous souhaitez y avoir recours, vous devez en discuter avec votre médecin. Si ces résultats sont confirmés, on pourrait envisager cette opération comme traitement pour certaines patientes.

L’incontinence urinaire : un problème féminin

Pendant la grossesse, surtout au dernier trimestre, le poids du bébé pèse sur les organes et peut engendrer des problèmes d’incontinence et des lombalgies. L’accouchement, quant à lui peut endommager l’appareil vesico-sphinctérien. Résultat après l’accouchement de nombreuses femmes présentent des problèmes d’incontinence urinaire d’effort (après un effort ou un éternuement) ou des lombalgies.


Il est donc très important de pratiquer la rééducation périnéale après l’accouchement pour rééduquer les muscles pelviens permettant de bien contrôler les sphincters. Une fois la rééducation effectuée, les exercices appris doivent être pratiqués régulièrement pour éviter au maximum qu’à la ménopause le problème resurgisse ou s’aggrave. Si vous souffrez d’incontinences sévères, la chirurgie reste toutefois une solution envisageable.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire