En train de lire
La pilule du lendemain EllaOne désormais disponible sans ordonnance

La pilule du lendemain EllaOne désormais disponible sans ordonnance

Pas envie de repasser tout de suite par la case maternité et rapports non protégés ? Inutile de stresser si vous réalisez tard que vous aviez oublié votre pilule avant le câlin : EllaOne est désormais disponible en pharmacie sans ordonnance et son délai d’action est un peu supérieur au Norlevo, déjà en vente libre.

La « pilule du lendemain » en vente libre, ce n’est pas un scoop puisque le lévonorgestrel (Norlevo) est déjà vendu depuis des années sans ordonnance. Mais EllaOne est un contraceptif d’urgence plus efficace : prise dans les 24h qui suivent le rapport non protégé, l’ulipristal (EllaOne) divise le risque de grossesse par six alors que le lévonorgestrel (Norlevo) le divise par 2.

Ceci étant, même moins efficace, le lévonorgestrel n’est pas hors course car ce contraceptif d’urgence convient aux mamans qui allaitent, contrairement à l’ulipristal. Autre bémol sur la prise d’EllaOne qu’il convient de bien connaitre : l’ulipristal diminue l’efficacité des contraceptions estroprogestatives et progestatives pures. « L’utilisation de préservatifs jusqu’aux règles suivantes est conseillée après une prise d’ulipristal, contre 7 jours seulement pour le lévonorgestrel », a souligné, lors d’une conférence de presse, le Dr Françoise Tourmen, gynécologue et formatrice en contraception.


Des outils pour s’informer

Le laboratoire qui commercialise EllaONe, HRA Pharma, a prévu des outils de sensibilisation pour le grand public à partir d’une application pour smartphone « Capote risposte » et d’un serious game « Nit chaude et douche froide ». Des outils ludiques pour apprendre à mieux maîtriser sa contraception et sa contraception d’urgence. Mais la douche froide, c’est aussi le coût de cette contraception d’urgence : 17 euros tout de même, non pris en charge par l’assurance maladie. Idéalement, il faudrait toujours en avoir une boîte d’avance chez soi, afin de pouvoir la prendre au plus tôt après le rapport non protégé. Mais son coût – sauf pour les mineures qui l’obtiennent gratuitement – risque tout de même de refroidir l’enthousiasme de beaucoup d’entre nous.

Voir Aussi

pilule du lendemain

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire