En train de lire
La consommation de probiotiques en fin de grossesse pourrait aider à diminuer le risque de pré-éclampsie

La consommation de probiotiques en fin de grossesse pourrait aider à diminuer le risque de pré-éclampsie

La pré-éclampsie représente la complication de grossesse (et de l’accouchement) la plus redoutée des équipes soignantes. De nombreux protocoles permettent aux maternités de diminuer ce risque et de prendre en charge rapidement cette complication. Une équipe de chercheurs norvégiens a mis en lumière le lien entre la consommation de probiotiques et la diminution du risque de pré-éclampsie. Explications.

Qu’est-ce que la pré-éclampsie ?

La pré-éclampsie est appelée aussi toxémie gravidique. Il s’agit d’une pathologie fréquente au cours de la grossesse qui est liée à l’augmentation de la pression artérielle de la femme enceinte et à l’apparition de protéines dans les urines. Si cette maladie n’est pas prise en charge rapidement, la mère et l’enfant risquent de graves complications. Ainsi, les autorités de santé françaises ont mis en place depuis plusieurs années des protocoles stricts pour prévenir et prendre en charge de la meilleure façon la pré-éclampsie.

Que dit l’étude ?

Les chercheurs sont partis d’une constatation : il semble que la consommation de probiotiques (présents dans les yaourts par exemple) soit bénéfique pendant la grossesse. Mais il restait à préciser les avantages de cette consommation et surtout le moment opportun pour consommer ces probiotiques. Les scientifiques ont donc étudié près de 70 000 grossesses pour pouvoir faire un lien entre le moment de la consommation des probiotiques et les effets sur la grossesse. Les résultats sont ainsi très encourageants : les femmes ayant consommé des probiotiques en fin de grossesse ont eu un risque de développer une pré-éclampsie diminué de 20%. Les résultats doivent encore être confirmés mais si c’était le cas, la consommation de probiotiques pourrait s’inscrire dans des recommandations de santé publique. 

Voir Aussi

Que faire si j’ai de l’hypertension ?

Attention pas de panique, toutes les femmes enceintes qui ont une pression artérielle élevée ne vont pas faire une pré-éclampsie. En revanche, un suivi régulier de votre tension est indispensable. C’est d’ailleurs pour cela qu’une visite chez le cardiologue en début de grossesse est importante pour vérifier que tout va bien. Si vous présentez des signes de pré éclampsie vous serez suivie plus précisément et l’équipe médicale mettra tout en œuvre pour trouver le traitement adapté.



Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire