Des jumelles « chanceuses d’être encore en vie » après avoir contracté une méningite très rare…

Nancy et Rita Holgate, deux petites puces originaires du Royaume-Uni, sont, selon les médecins, « chanceuses d’être en vie ». La raison ? Nées le 10 septembre dernier, les jumelles sont malheureusement venues au monde en ayant contracté une méningite dans l’utérus de leur maman. Un cas extrêmement rarissime, on tient à le préciser pour ne pas vous affiler, ça arrive tellement rarement, que la sage-femme que Neuf Mois a interviewé sur le sujet nous a confirmé n’en avoir jamais rencontré. Quoi qu’il en soit, ce cas rare a eu une issue heureuse : aujourd’hui, les petites jumelles sont hors de danger.

Une sage-femme a remarqué la haute température d’une des jumelles

James Holgate, le papa des choupinettes de 3 mois, a alors raconté au site britannique Daily Mail que sa femme Rachel est tombée malade durant sa grossesse, mais n’avait pas reçu de traitement particulier. Mais malheureusement, l’infection avait gagné l’utérus. Lors de sa 36ème semaine de grossesse Rachel a mis ses jumelles au monde.

Les petites sont pourtant nées apparente en bonne santé, selon les médecins. Pour la petite histoire, Nancy est venue au monde pesant 2,8 kilos, et la petite Rita pesait, quant à elle, 2,9 kilos. La petite famille est donc rentrée chez elle, pensant que tout allait pour le mieux… Mais quatre jours plus tard, lors d’une visite d’une sage-femme mandatée pour vérifier l’état de santé des jumelles, cette dernière a remarqué que Nancy avait une température élevée. Par mesure de précaution, les jeunes parents se sont directement rendus à l’hôpital. Le papa raconte alors : « En l’espace d’une heure, Nancy est devenue molle et sa peau blanchissait sous mes doigts. » La petite Nancy a commencé à souffrir de jaunisse car son foie a lutté contre l’infection. Elle a eu besoin de transfusions sanguines. Alors qu’elle en était à son sixième jour de vie, le bébé avait de plus en plus de mal à respirer. Elle a alors été transférée à l’hôpital pour enfants de Great North, à Newcastle, où les médecins ont diagnostiqué une méningite, contractée dans l’utérus, un cas extrêmement rarissime, et une septicémie (présence de bactéries). La petite Rita a également contracté la même infection. On imagine sans peine l’angoisse de leurs parents !

Guéries grâce à des antibiotiques

Après trois semaines difficiles, elles ont pu rentrer à la maison, guéries par un traitement antibiotique. Malheureusement, les professionnels de santé ont tenu à avertir Rachel et James Holgate que leurs filles pourraient rencontrer quelques difficultés à l’avenir, en raison de leur maladie, avant d’ajouter : « Pour certaines raisons génétiques, les jumeaux contracté la méningite dans l’utérus ». Pour le papa, c’est certain : « nos jumelles sont des miracles absolus. » Au quotidien britannique, le père de famille a remercié la sage-femme qui a remarqué la température élevée de Nancy, sans elle, ils auraient vu cela bien plus tard. Le personnel de l’hôpital a également déclaré à quel point ces petites ont été chanceuses de survivre. Heureusement, tout est bien qui finit bien…


Nancy-Rita-luttent-pour-vivre-meningite-maladie-bebe-jumelles

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire