Mon bébé a la jaunisse : c’est grave ?

C’est surtout assez courant puisque près de 60 % des nouveau-nés présente un taux de bilirubine excessif, provoquant une coloration de la peau et des globes oculaires. Cette « jaunisse du nourrisson » peut même toucher 80 % des bébés prématurés. C’est une petite complication de la naissance, bénigne et facile à traiter dans la grande majorité des cas et qui ne laisse pas de séquelles.

 

Mon bébé a la jaunisse : comment savoir si elle est bénigne ou pas ?

Une jaunisse, chez un nouveau-né n’a rien de banal. Elle est due à la présence dans le sang d’une quantité exagérée de pigment biliaire ou bilirubine normalement transformée par le foie et éliminée dans les urines et les selles. Or, il arrive que le foie, encore immature, ait un peu de mal à accomplir ce travail et ne parvienne pas à évacuer cette bilirubine qui s’accumule alors sous sa peau. La plupart du temps, la jaunisse du nourrisson est sans gravité.

Les symptômes

La peau vire au jaune ainsi que le blanc des yeux. Si la taille de son foie, la couleur de ses urines et de ses selles sont normales, cet ictère-là, dit physiologique, se guérit en trois semaines.

Comment la soigner ?

Le médecin contrôle d’abord son taux de bilirubine avec un petit lecteur électronique, en le mettant simplement au contact de sa peau. Si le taux s’affiche élevé mais encore « normal », il attend que la jaunisse passe d’elle-même, preuve que son petit corps est enfin prêt à éliminer ce qui l’encombre.

Dans le cas d’une grosse jaunisse, un traitement de photothérapie est alors préconisé. Ses yeux protégés, le voilà confortablement installé quelques heures par jour sous une lumière bleue (lampe ou néon) qui va aider la bilirubine à se métamorphoser en une substance plus facile à éliminer pour lui. Quelques jours suffisent.


Quelles sont les complications ?

L’incompatibilité des rhésus sanguins : si un nouveau-né est de rhésus A et que celui de sa mère est O, ils sont incompatibles. Pour retrouver son équilibre sanguin, le bébé va devoir détruire dans un temps record un maximum de globules rouges Cette activité peut augmenter son taux de bilirubine. Le traitement peut aller de la photothérapie à la transfusion sanguine. Au cas où la mère souhaite allaiter, elle doit chauffer son lait pour détruire les anticorps qui agressent les globules rouges de son bébé.

L’hépatite virale : souvent résultat d’une infection due à un staphylocoque, à un herpès ou encore à une vraie hépatite qui ralentit le fonctionnement de son foie. Le traitement sera adapté au type d’hépatite diagnostiquée.

L’ictère nucléaire : là, on ne rigole pas, c’est une urgence. On parle d’ictère nucléaire quand le taux de bilirubine est tellement élevé qu’il peut se fixer sur certaines zones du cerveau et entraîner une encéphalite. Si votre bébé devient jaune vif, que sa tête balance en arrière, que ses yeux font des mouvements anormaux et qu’il pousse des cris lents, monocordes et aigus, filez sans attendre aux urgences. On vous rassure tout de même, l’ictère nucléaire est rare !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire