Téléchargez l'application Neuf Mois
Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Elle intente un procès à ses parents pour avoir posté des clichés d’elle sur un réseau social

On connaît tous des contacts Facebook qui n’en finissent plus de partager des moments de vie de leur progéniture. En effet, depuis la popularisation de ce réseau social il y bientôt 10 ans, les premiers utilisateurs ont bien grandi et sont devenu parents. Ils ont donc continué à partager des photos  d’eux-même mais également de leurs enfants et parfois au détriment de ces derniers.

« Toute ma vie a été photographiée et rendue publique »

Dernièrement, une jeune Autrichienne de 18 ans a attendu sa majorité pour attaquer ses parents en justice à l’aide d’un avocat, Michael Rami. Effectivement, depuis quelques années déjà, ces derniers ont publié plus de 500 photos d’elle sur Facebook. Elle déplore que toute sa vie ait été rendue publique et en a terriblement honte. Elle ne supporte plus de voir des photos d’elle quand elle était bébé sur le pot, quand on lui changeait la couche ou nue dans son berceau, partagé avec tant de personnes (ses parents comptabilisent 700 amis Facebook). Elle leur a pourtant demandé à maintes et maintes fois de les supprimer mais son père refuse. Celui-ci considère que ces dernières lui appartiennent étant donné que c’est qui les a prises et postées sur son propre compte Facebook.

En France, un délit fortement sanctionné

Si, en Autriche, l’avocat de la jeune fille va devoir prouver qu’il y a atteinte à la vie privée, en France la législation est plus stricte et la publication d’une photo sans le consentement de la personne peut être fortement sanctionnée. Jusqu’à un an d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende attendent l’accusé.

En février dernier, la gendarmerie avait alerté les utilisateurs de Facebook sur les dangers de publier des photos de ses enfants mais certes, le risque d’un procès par sa progéniture n’était pas l’angle premier d’argumentation de la Maréchaussée  ! Mais ce fait divers nous confirme qu’il y a bien des risques à poster des photos de ses enfants sur FB et qu’ils ne viennent pas tous d’inconnus.

gendarmerie alerte publication photos facebook enfant une

 


 

 

 

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Bemini) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire