En train de lire
Quel geste d’amour a réalisé cette grande sœur pour aider ce bébé à revenir à la vie ?

Quel geste d’amour a réalisé cette grande sœur pour aider ce bébé à revenir à la vie ?

Née prématurément, Poppy Smith, âgée de 2 ans, a toujours eu une santé fragile. Et malheureusement, quelques jours avant son deuxième anniversaire, la petite puce a été victime d’une hypoxie. Ce problème de santé se caractérise par une diminution de la quantité d’oxygène contenue dans le sang (source : Vulgaris). Et de graves lésions cérébrales ne laissaient pas beaucoup de chance de survie à la fillette. Pourtant, il a suffi d’un ultime geste d’amour de sa grande sœur, Macey, pour la sauver : un bisou sur le ventre.

grande soeur bisou reanime bebe

Une naissance prématurée et un syndrome de Mœbius

Poppy Smith est venue au monde le 17 décembre 2014, 29 semaines avant le terme. Elle pesait à peine 900 grammes. Après avoir passé trois mois dans un service de néonatalogie au nord-ouest de l’Angleterre, elle a enfin été autorisée à rentrer chez elle, auprès de sa famille. Peu de temps après, ses parents ont remarqué qu’elle régurgitait souvent sa nourriture. Le diagnostic tombe : Poppy souffre du syndrome de Mœbius. Cette maladie congénitale a notamment pour conséquence un dysfonctionnement des muscles du visage et un retard dans le développement psychomoteur. Les médecins ont alors averti ses parents, Stephen et Amy, que le développement de leur petite puce pourrait être retardé et qu’elle ne pourrait peut-être jamais marcher ou parler normalement. Mais Poppy est parvenue à faire face et à relever le défi avec combativité. « Poppy a commencé à marcher à 15 mois, l’âge moyen pour un bébé prématuré. C’était étonnant de la voir faire toutes ces choses », a déclaré le papa, Stephen (propos rapportés par le site web britannique MailOnline). « Autour de son premier anniversaire, les médecins lui ont enlevé sa sonde qui lui permettait de s’alimenter et tout au long de l’année 2016, elle nous épatait tous les jours un peu plus », a-t-il expliqué. La petite Poppy faisait toujours de courts séjours à l’hôpital pour des problèmes respiratoires dus à sa faiblesse musculaire.

Le long combat pour la vie de Poppy Smith

Alors que son deuxième anniversaire approchait en décembre 2016, les médecins étaient vraiment satisfaits des progrès de Poppy. Seulement voilà, deux jours avant ses deux ans, les ennuis continuent. Ce jour-là, sa maman, Amy, essayait de réveiller sa fille, en vain. « Nous pouvions sentir les battements de cœur, mais elle ne répondait pas. Nous savions que quelque chose n’allait pas. Elle haletait « , a déclaré le papa Stephen. Poppy est transférée à l’hôpital pour enfants Alder Hey de Liverpool. Le lendemain, l’état de santé du petit bout s’est amélioré. Mais deux jours plus tard, ses parents ont de nouveau remarqué que leur fille n’allait pas bien. « Ses yeux ont commencé à rouler de manière étrange, à l’arrière de sa tête », a confié Stephen. Il a ajouté : « Une radiographie pulmonaire a montré que ses poumons étaient remplis de liquide et qu’elle faisait un autre arrêt respiratoire ». Deux jours plus tard, une IRM a révélé les résultats suivants : Poppy souffrait de graves dommages cérébraux hypoxiques, c’est-à-dire, une diminution du taux d’oxygène dans ses tissus. « J’ai demandé si elle allait marcher ou parler à nouveau, mais ils ont dit qu’ils ne savaient même pas si elle allait survivre », a avoué Stephen. Les médecins ont pu faire en sorte que Poppy respire seule de nouveau, mais elle était toujours aréactive. « Elle ne pouvait rien ressentir et ne répondait pas lorsqu’on lui pointait un faisceau lumineux sur ses yeux », a expliqué le papa. Toute la famille s’était alors réunie autour de Poppy pour passer Noël ensemble à l’hôpital, pensant que ce serait peut-être le dernier pour elle.

Voir Aussi

Poppy Smith défie tous les pronostics

Alors que la grande sœur Macey est en train des bisous sur le ventre de Poppy, l’impensable se produit.  » C’était tout simplement incroyable, Poppy s’est mise à rire au moment même où Macey lui faisait des bisous sur le ventre », a expliqué Stephen, toujours dans des propos rapportés par le site web MailOnline. « Puis, il y a eu des petites secousses sur ses bras et ses jambes. Les médecins ont dit qu’il pourrait s’agir de simples réflexes, mais j’étais convaincu que c’était bien plus ». Et, contre toute attente, 9 semaines plus tard, Poppy a pu ramper à nouveau et parle même plus qu’avant. Les parents sont aujourd’hui persuadés que c’est grâce à l’amour de Macey que la petite puce a pu se rétablir si vite. « Macey a fait un bisou magique sur son ventre et soudainement Poppy a commencé à rire. Nous ne pouvions pas le croire« , a confié le papa au MaiOnline. Il a d’ailleurs ajouté : « Désormais, nous croyons dur comme fer que Poppy va réussir à marcher et à parler à nouveau ». Les médecins ont, eux aussi, été déconcertés par la guérison remarquable de la fillette et, jour après jour, elle réapprend à parler et marcher une fois de plus.


Propos validés par la pédiatre Cyrielle Estevez. 


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire