Elle accouche durant un vol reliant Bali à Los Angeles !

Enceinte de 32 semaines, une jeune Taïwanaise a perdu les eaux en plein vol Bali-Los Angeles, six heures après le décollage, le 7 octobre dernier. Paniquées par la situation, les hôtesses de l’air ont fait appel à un médecin qui se trouvait à bord et a aidé la petite fille à venir au monde avec deux mois d’avance.

L’avion a dû atterrir en urgence en Alaska pour que la jeune maman et son bébé puissent être prises en charge par un hôpital local. Le personnel de l’hôpital d’Anchorage a précisé que la Taïwanaise et son bébé étaient en bonne santé. La compagnie aérienne China Airlines a envoyé ses félicitations à la passagère mais a démenti les rumeurs qui prétendent que la petite fille pourrait voyager à vie gratuitement à bord de la compagnie.

Le vol reliant Bali à Los Angeles a atterri avec trois heures de retard, mais les autres passagers ont été compréhensifs, précise China Airlines.

Quelle nationalité pour la petite fille ?

Née dans l’espace aérien américain, le China Post explique que l’Administration Civile Aéronautique a précisé que la nationalité de l’enfant dépendra de ce qui sera indiqué sur le certificat de naissance délivré par l’hôpital d’Anchorage, en Alaska, qui a pris en charge la jeune maman et son bébé à leur descente de l’avion.

Peut-on prendre l’avion enceinte ?

China Airlines a précisé qu’une femme enceinte de 32 semaines était considérée comme un passager normal puisqu’une femme accouche traditionnellement au bout de 40 semaines. La compagnie conseille tout de même aux femmes enceintes de consulter un médecin avant de prendre l’avion.

Un article de Sciences et Vie publié en février 2015 relaye le rapport du Royal College of Obstetricians and Gynaecologists, qui indique qu’une femme enceinte peut prendre l’avion tout au long de sa grossesse mais jusqu’à la 37ème semaine en cas de grossesse classique, et jusqu’à la 32ème semaine si elle attend des jumeaux: « Il n’y a pas de preuve montrant que prendre l’avion serait responsable de fausses couches, d’accouchement prématuré ou déclencherait une perte des eaux »

Enfin, les experts britanniques précisent: « Tout le monde est exposé à une légère radiation durant un vol, les vols occasionnels ne présentent pas de risques pour la femme enceinte ni son bébé. »

Que demandent les compagnies aériennes aux femmes enceintes ?

En France, les compagnies aériennes demandent souvent aux femmes enceintes un certificat médical si elles embarquent à partir du 7ème, voire du 6ème mois de grossesse. Certaines compagnies low-cost comme Ryanair veulent même un certificat d’aptitude au vol la 28ème semaine d’une femme enceinte.


L’Institut national de veille sanitaire recommande aux femmes en fin de grossesse de ne pas embraquer lors d’un voyage de plus de quatre heures de vol en fin de grossesses, de s’hydrater suffisamment et de marcher dans l’avion durant le voyage. Le plus prudent est de demander l’avis d’un médecin avant de réserver ses billets d’avion.

 

naissance

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire