Échec cuisant pour une campagne pro-allaitement au Mexique

Le Mexique est l’un des rares pays d’Amérique latine où très peu de jeunes mères allaitent leur bébé. Afin de les y encourager, le gouvernement a lancé une campagne de publicité vantant les mérites de l’allaitement maternel. Mais voilà, c’est ce qu’on appelle un gros flop : la campagne n’a absolument pas convaincu, même pire, elle a eu un effet négatif sur les jeunes mamans. Pourquoi ?

campagne-allaitement-mexique 2

Commençons par les slogans des affiches, « Ne leur tournez pas le dos ! Donnez-leur le sein » ou encore « Allaiter est un droit de ton bébé ». Des messages qui n’ont pas plu à la cible attendue, en effet ces phrases sous entendent qu’une mère qui n’allaite pas est une mauvaise mère. De plus, les modèles utilisées pour la campagne ont le ventre… (très) plat ! C’est vrai que toute femme venant d’accoucher à le ventre aussi tonique que celui d’une prof de fitness, c’est bien connu. Cette déconnexion évidente avec leur cible  n’aide pas beaucoup à crédibiliser la campagne. Enfin, si il y a si peu de femmes qui allaitent au Mexique (15% des jeunes mère allaitent leur bébé),  on est en droit de se demander si c’est en raison d’un choix personnel ou le résultat des longues heures de travail et de l’interdiction de tirer son lait ou d’allaiter sur le lieu de travail.

campagne-allaitement-mexique 3

Voir Aussi

Message à l’équipe créa de cette campagne pleine de bonnes intentions :  il y a encore du boulot !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire