Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Dijon : un couple placĂ© sous contrĂŽle judiciaire pour avoir pris la fuite d’une maternitĂ© avec leur bĂ©bĂ© malade

Dijon : un couple placĂ© sous contrĂŽle judiciaire pour avoir pris la fuite d’une maternitĂ© avec leur bĂ©bĂ© malade

Dimanche 28 aoĂ»t 2016, un couple sans-abri a Ă©tĂ© interpellĂ© à PlombiĂšres-les-Dijon. En effet, l’homme et la femme, ĂągĂ©s d’une quarantaine d’annĂ©es, ont quittĂ© la maternitĂ© avec leur bĂ©bĂ© contre l’avis des mĂ©decins, le vendredi 26 aoĂ»t. Pour ces derniers, la santĂ© du bĂ©bĂ© Ă©tait en danger, selon les informations du site Le Bien Public.

Un couple sans domicile fixe est arrivĂ© à la maternitĂ© du CHU de Dijon six heures aprĂšs la naissance de leur bĂ©bĂ©, mis au monde dans la rue. Pour les mĂ©decins, les conditions de vie du couple prĂ©sentent un danger pour ce nourrisson, ils dĂ©cident alors de l’hospitaliser afin qu’il ne souffre pas de dĂ©shydratation et d’hypothermie. Seulement les parents ne sont pas du mĂȘme avis, et dĂ©cident de prendre la fuite en quittant l’hĂŽpital avec leur bĂ©bĂ©. Sans doute se doutaient-ils que leurs conditions de vie allaient dĂ©clencher une enquĂȘte sociale (ndlr, une simple demande de sortie de maternitĂ© Ă  J+1 surtout dans un contexte de souhait d’accouchement Ă  domicile et de famille nombreuse peut dĂ©clencher une enquĂȘte sociale Ă  la demande de la maternitĂ© !) et un placement probable Ă  l’Aide Sociale Ă  l’Enfance, Ă  l’issue de l’hospitalisation. Une situation malheureusement trĂšs frĂ©quente quand un enfant naĂźt dans ces conditions de vie prĂ©caires.

Les parents du bébé ont été placés en garde à vue

TrĂšs vite, un avis de recherche est lancĂ© et les forces de l’ordre, mobilisĂ©es. Le couple est alors retrouvĂ© et ensuite placĂ© en garde Ă  vue.Le parquet a demandĂ© une mise sous contrĂŽle judiciaire car le couple serait adepte à des substances illicites. Ils seront tous deux jugĂ©s devant le tribunal correctionnel de Dijon pour dĂ©laissement d’enfant, privation de soins et mise en danger, selon les informations de France Bleu. En effet, le Code pĂ©nal prĂ©voit de sanctionner le dĂ©laissement de mineur (article 227-1), la soustraction d’un parent Ă  ses obligations lĂ©gales (article 227-17), la mise en danger de la vie d’autrui (article 223-1), l’abstention volontaire de porter assistance Ă  une personne en pĂ©ril (article 223-6). Au tribunal de dire si le fait de vivre dans la rue par obligation Ă©conomique relĂšve vraiment de ces chefs d’accusation.

Quant au bĂ©bĂ©, il a Ă©tĂ© hospitalisĂ©, mais, selon les mĂ©decins, sa santĂ© n’est pas en danger. Et il devrait ĂȘtre ensuite placĂ© dans une famille ou un Ă©tablissement de l’Aide sociale Ă  l’Enfance dĂšs qu’il sortira de l’hĂŽpital, selon les ordres du procureur de la RĂ©publique adjoint de Dijon, Thierry Bas.


Que faire en cas de déshydratation chez bébé ?

Nous arrivons tout doucement au mois de septembre et pourtant les fortes chaleurs se font encore ressentir. Du coup, on ne fait pas l’impasse sur la bouteille d’eau, on pense Ă  hydrater bĂ©bĂ©, c’est trĂšs important. En effet, chez un nourrisson (jusqu’à 2 ans) dont le poids est assez faible, la dĂ©shydratation peut avoir de fortes consĂ©quences et mĂȘme mettre sa vie en jeu. Il faut alors rĂ©agir trĂšs vite ! Tout d’abord, il faut savoir qu’en rĂšgle gĂ©nĂ©rale la dĂ©shydratation se dĂ©roule en cas de fortes chaleurs, on remarque trĂšs vite les symptĂŽmes (fiĂšvre, vomissements, diarrhĂ©es importantes). Mais ce n’est pas tout, on peut observer une dĂ©shydratation chez bĂ©bĂ© avec une perte de poids, des yeux cernĂ©s, une bouche et une langue sĂšche.

Il faut alors faire boire beaucoup d’eau Ă  bĂ©bĂ© afin de le rĂ©hydrater. S’il a perdu moins de 5% de son poids, lui faire boire des biberons d’eau est, en rĂšgle gĂ©nĂ©rale, suffisant. Vous pouvez y ajouter des solutions de rĂ©hydratation orale, disponibles en pharmacie sans prescription. Mais si vous remarquez que bĂ©bĂ© a perdu plus de 5% de son poids, filez Ă  l’hĂŽpital pour qu’il soit hydratĂ© grĂące Ă  une perfusion. Dans le doute, il vaut mieux courir Ă  l’hĂŽpital, le dĂ©cĂšs du nourrisson peut survenir malheureusement rapidement. Pour Ă©viter qu’une dĂ©shydratation ne survienne, il est prĂ©fĂ©rable de toujours emporter, avec soi, des biberons d’eau.


À lire absolument