Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Des camĂ©ras en service de nĂ©onatologie pour relier parents et bĂ©bĂ©s

Des caméras en service de néonatologie pour relier parents et bébés

Dans certains centres hospitaliers français, des services de nĂ©onatologie installent petit Ă  petit des camĂ©ras dans les chambres des nourrissons hospitalisĂ©s. Le but est simple : permettre aux mamans mais aussi Ă  la famille d’avoir un lien avec le bĂ©bĂ© et ce malgrĂ© la distance. Les raisons mĂ©dicales d’un tel Ă©loignement sont multiples : santĂ© de la maman trop fragile, Ă©tat du bĂ©bĂ© ne permettant pas de l’amener en chambre ou Ă©loignement des parents qui sont rentrĂ©s Ă  la maison alors que le bĂ©bĂ© nĂ©cessite encore des soins. Dans plusieurs dĂ©partements français, les personnels hospitaliers se mobilisent pour crĂ©er ce contact entre le bĂ©bĂ© et les parents grĂące Ă  cet outil numĂ©rique rĂ©volutionnaire. DĂ©cryptage.

Créer un contact entre les parents et le bébé, un souhait pour ces hÎpitaux

Une maman trop fatiguĂ©e pour effectuer des dĂ©placements en nĂ©onatalogie ou un bĂ©bĂ© qui demande une surveillance 24 h sur 24 sont les raisons essentielles qui poussent certains hĂŽpitaux Ă  se munir de camĂ©ras directement installĂ©es dans les salles du service de nĂ©onatologie et reliĂ©es aux chambres des mamans. De maniĂšre gĂ©nĂ©rale, les mĂ©decins estiment que ce contact visuel permet Ă  la maman comme au bĂ©bĂ© de faire connaissance malgrĂ© la distance. MĂȘme si ce genre de situation reste heureusement peu frĂ©quent (la prĂ©maturitĂ© concerne 6% des naissances), ce soutien psychologique peut rassurer et rĂ©conforter les parents et aussi les bĂ©bĂ©s.

Comme l’explique Caroline Tauzin, cadre de santĂ© en nĂ©onatologie Ă  l’hĂŽpital de Mont-de-Marsan (Landes) pour actusoins.com, les camĂ©ras permettent de maintenir le contact entre une maman et son bĂ©bĂ© « quand ni l’un ni l’autre ne peut, pour des raisons de santĂ©, se dĂ©placer ».

Plus qu’une simple photo, la camĂ©ra permet de tisser des liens plus importants. Par exemple, une montĂ©e de lait peut ĂȘtre stimulĂ©e par la vue de son bĂ©bĂ©, ainsi, certaines mamans peuvent ainsi pour tirer leur lait plus facilement. Et le processus est encore plus poussĂ© Ă  l’hĂŽpital d’AlĂšs-CĂ©vennes, oĂč les parents peuvent, en mĂȘme temps,  voir leur bĂ©bĂ© et lui parler. Ce dispositif de vidĂ©oconfĂ©rence existe Ă  ALĂšs depuis 2006 mais a encore Ă©tĂ© amĂ©lioré grĂące Ă  aux nouveaux locaux disponibles depuis 2012.

Des technologies de plus en plus performantes

À l’hĂŽpital de ChĂąteau-Thierry, ce systĂšme de vidĂ©oconfĂ©rence a Ă©tĂ© mis en place car les bĂątiments de maternitĂ© et de nĂ©onatologie sont trop Ă©loignĂ©s l’un de l’autre. Dans cet hĂŽpital, l’Ă©cran est posĂ© sur un chariot roulant qui est directement amenĂ© jusqu’Ă  la chambre de la maman. MĂȘme si le dispositif n’offre pas le son, une connexion de 15 Ă  30 minutes est possible une Ă  plusieurs fois dans la journĂ©e, avec la prĂ©sence d’une puĂ©ricultrice pendant la connexion. Le but Ă©tant de ne pas effrayer les parents Ă  cause d’Ă©ventuelles sondes prĂ©sentes sur le corps de bĂ©bĂ© mais aussi d’expliquer comment se porte le bĂ©bĂ©. C’est Ă  partir de là qu’un rĂ©el contact Ă©mouvant peut avoir lieu.

Dans le RhĂŽne, Ă  Villefranche-sur-SaĂŽne, une rĂ©novation du service de nĂ©onatologie a permis de placer une camĂ©ra dans chaque chambre individuelle des bĂ©bĂ©s hospitalisĂ©s dans ce service. En plus d’un contact avec les parents, ce systĂšme permet de surveiller Ă  distance l’Ă©tat du bĂ©bĂ© par le personnel mĂ©dical en charge. Une fois de retour Ă  la maison, les parents peuvent continuer Ă  communiquer avec leur bĂ©bĂ© via une connexion Internet sĂ©curisĂ©e. En quelques clics, le contact virtuel est Ă©tabli !

GrĂące aux nombreuses technologies prĂ©sentent dans certains centres hospitaliers, comme celui de AlĂšs-CĂ©vennes, il est possible de donner des nouvelles au papa qui lui est restĂ© Ă  la maison avec l’aide d’une clĂ© USB cryptĂ©e lisible sur PC ou tablette. Et c’est dans un mĂȘme esprit que le HUG (HĂŽpitaux Universitaires de GenĂšve) s’est Ă©galement Ă©quipĂ© de cette mĂ©thode. GrĂące Ă  un systĂšme de vidĂ©oconfĂ©rence performant reliĂ© Ă  une application pour smartphone, les parents peuvent garder un lien avec bĂ©bĂ©.  A n’importe quelle heure de la journĂ©e, le papa et la maman peuvent admirer leur bĂ©bĂ© restĂ© au service de nĂ©onatologie. Ce systĂšme, testĂ© depuis 2007, Ă©quipe toutes les couveuses de nĂ©onatologie ainsi que plusieurs lits dans le service des soins intensifs mĂ©dico-chirurgical pĂ©diatrique. Une belle avancĂ©e technologique donc, qui pourrait dans le futur inspirer encore quelques hĂŽpitaux français ou europĂ©ens.

À lire absolument