Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » DĂ©couvrez comment cette petite fille a pu ĂȘtre opĂ©rĂ©e grĂące Ă  la solidaritĂ© sur Facebook

DĂ©couvrez comment cette petite fille a pu ĂȘtre opĂ©rĂ©e grĂące Ă  la solidaritĂ© sur Facebook

concept of love and family. hands of mother and baby closeup

Vous ĂȘtes depuis le dĂ©but de votre grossesse ou depuis la naissance de votre bout de chou sur une multitude de groupes Facebook ? Ce n’est pas une mauvaise idĂ©e, au contraire. En plus de quelques bons conseils pour vous aider avec bĂ©bĂ©, Facebook peut vous apporter une aide bien plus prĂ©cieuse. Vyjaniti Beharry en a fait l’expĂ©rience, comme l’explique le site web The Bump.

Lorsqu’elle a accouchĂ©, sa petite fille Avani Ă©tait atteinte d’une tumeur bĂ©nigne sur le front, plus prĂ©cisĂ©ment un hĂ©mangiome. A 18 mois, la tumeur avait beaucoup grossi et nĂ©cessitĂ© une opĂ©ration d’urgence, mais les mĂ©decins de la RĂ©publique de la TrinitĂ© et Tobago, oĂč vit la petite famille, n’avaient pas les connaissances suffisantes pour s’en occuper. La jeune maman a alors trouvĂ© une autre solution.

Un appel au soutien sur Facebook qui a porté ses fruits

DĂ©semparĂ© Vyaniti s’est inscrite sur un groupe Facebook de parents dont les enfants sont atteints d’hĂ©mangiome. Au dĂ©part, elle ne pensait rĂ©colter que quelques conseils. Mais l’un des membres du groupe lui a proposĂ© de l’aider. Gregory Levitin, chirurgien Ă  New York, a lui aussi eu une petite fille nĂ©e avec un hĂ©mangiome sur la lĂšvre. SpĂ©cialisĂ© dans le traitement des problĂšmes vasculaires, le jeune papa a dĂ©cidĂ© d’opĂ©rer la petite fille pour « qu’elle ne garde pas une trace Ă  vie de sa tumeur ». AprĂšs deux heures de chirurgie effectuĂ©e par le Docteur Levitin, dans le but de retirer la totalitĂ© de la tumeur, mais aussi de reconstruire la partie de son front touchĂ©e, la petite Avani a pu rentrer chez elle en pleine forme.

Mais qu’est qu’un hĂ©mangiome ?

Un hĂ©mangiome est une tumeur bĂ©nigne qui se dĂ©veloppe grĂące aux cellules qui recouvrent les vaisseaux sanguins. Ce type de tumeur touche essentiellement les nourrissons et apparaĂźt dans les premiers jours aprĂšs l’accouchement ou dans les semaines qui suivent.  Souvent trĂšs discrĂšte au dĂ©but, la tumeur peut grossir au fil des semaines et termine gĂ©nĂ©ralement sa croissance un an aprĂšs la naissance de bĂ©bĂ©.

L’hĂ©mangiome infantile, en gĂ©nĂ©ral, disparaĂźt spontanĂ©ment avant l’Ăąge de 5 ou 6 ans. Mais plus de la moitiĂ© des hĂ©mangiomes se situent sur le visage. Et au-delĂ  de l’aspect inesthĂ©tique de la tumeur, qui peut gĂȘner Ă  la fois l’enfant et les parents, l’hĂ©mangiome peut avoir des consĂ©quences sur le dĂ©veloppement de la vision de l’enfant ou sur son alimentation. Quand il se situe sur la lĂšvre, prĂšs des yeux, ou sur le nez, l’hĂ©mangiome peut effectuer une pression qui va gĂȘner l’enfant. Il faut alors s’en occuper rapidement en prenant rendez-vous chez un dermato-pĂ©diatre.

Depuis quelques annĂ©es, il existe un traitement Ă  base de bĂȘtabloquant qui fait disparaĂźtre l’hĂ©mangiome en quelques semaines, mais ce traitement doit ĂȘtre effectuĂ© au cours des six premiers mois du bĂ©bĂ©. Ensuite, il existe un traitement au laser qui donne de bons rĂ©sultats aussi mais parfois, comme dans cette jolie histoire, une petite chirurgie est nĂ©cessaire.

À lire absolument