Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop Grossesse

De 0 à 3 ans, c’est le trou de mémoire !

Qu’est-ce que je pouvais bien faire à mes 2 ans ? Et ma première bougie ? Aucune idée, seules les photos de papa et maman me le disent. D’après Katherine Akers, chercheuse à l’hôpital pour enfants malades de Toronto, l’absence de souvenirs avant les 3 ans serait commun à tous les êtres humains. Pourquoi ?

 

Les souris ont la réponse

C’est en faisant le test sur des souris que les chercheurs ont compris les tenants et les aboutissants de la neurogenèse sur la mémoire. Mais qu’est-ce que la neurogenèse ? C’est la fabrication en grandes quantités de neurones lorsque notre cerveau se forme dans notre jeunesse. En fait, toute notre vie nous fabriquons des neurones qui justement nous permettent de mémoriser. Mais cette protubérance si jeune brouille notre mémoire au lieu de démultiplier ses capacités ! Après des tests sur les souris, les chercheurs ont noté que celles à qui on accélérait la neurogenèse avaient plus de mal à se souvenir. Cependant, celles à qui on la ralentissait semblaient avoir une mémoire plus fournie.

 


Avant 3 ans, la neurogenèse nous joue donc des tours !

Cette évolution du cerveau entraînerait en fait l’amnésie infantile. Tout petit, bébé se forme physiquement, mais aussi mentalement. Le cerveau de loulou grossit et fabrique énormément de neurones les 36 premiers mois, donc pas de place à la mémoire ! Ainsi, comme bébé grandit, il n’a que de très vagues souvenirs et conservent des sensations, des images imprécises qui se détériorent au fur et à mesure des années. Les recherches de Katherine Akers ont même montré que ce défaut de mémorisation pouvait perdurer jusqu’aux 10 ans de l’enfant.
Mais pas d’inquiétudes à avoir papa et maman, je me souviens très bien qu’à Noël et à mon anniversaire, j’ai le droit à tout plein de cadeaux !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire