Chine : des cabines mises en place pour les mamans qui allaitent dans le bus

Allaiter un bébé dans un lieu public peut provoquer parfois de la gêne chez les jeunes mamans. Mais bon, quand bébé a faim, il ne peut pas en démordre ! Pour parer à cette éventuelle gêne, de plus en plus de villes en Chine ont équipé leurs bus d’une place réservée à l’allaitement.

La Chine possède un faible taux d’allaitement. En effet, seulement 28% des bébés de moins de 6 mois sont encore nourris au sein. C’est donc dans le but d’inciter les jeunes mamans à allaiter leur bébé, que ce projet a été mis en place. Les cabines dans les bus sont équipées d’un rideau, afin que personne ne puisse voir une mère en train de nourrir son enfant.

Vers un taux d’allaitement de 50% en 2020 ?

Ce projet a, semble-t-il, été accueilli à bras ouverts par les jeunes mamans. Et de plus en plus de jeunes mamans utilisent ces cabines d’allaitement. Un bon moyen également pour faire remonter la courbe de l’allaitement en Chine ! En effet, grâce à cela, le pays espère atteindre un taux d’allaitement de 50% en 2020. Pour le moment, les bus ont été mis en place dans la ville de Zhengzhou, capitale de la province du Henan, dans le centre de la Chine.

Pour rappel, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande un allaitement maternel « exclusif » (lait maternel seul, avec éventuellement de l’eau et des jus de fruits) jusqu’à l’âge de 6 mois puis partiel jusqu’aux 2 ans de bébé.

Voir Aussi

Toutefois, l’allaitement demeure une recommandation, non une obligation : un bébé qui n’est pas nourri au sein peut être, bien sûr, en aussi bonne santé qu’un autre bébé allaité.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire